Thunder

Luguentz Dort ne jouera plus cette saison après une opération à l’épaule : officiel, le plan tanking est en marche à OKC

Luguentz Dort 7 septembre 2021

Faudra attendre la saison prochaine pour revoir l’ami Lu.

Source image : NBA League Pass

Absent depuis un bon mois à cause d’un bobo à l’épaule, Luguentz Dort va regarder la fin de la saison depuis l’infirmerie. Le copain de Shai Gilgeous-Alexander vient effectivement de passer sur le billard et il faudra donc attendre fin 2022 pour le revoir sur les parquets NBA.

Cela fait depuis le 12 février que Lu Dort n’a pas porté le maillot du Thunder. Et les quatre dernières semaines de la saison régulière se dérouleront donc sans lui. Comme l’indique Brian Brinkley (NBC Oklahoma City), le bulldog d’OKC a été opéré de l’épaule pour réparer une déchirure du labrum, opération qui nécessite évidemment beaucoup de repos. Bonne nouvelle dans l’histoire, l’ailier de 22 ans devrait être opérationnel pour entamer la prochaine campagne à fond les ballons. Et l’autre bonne nouvelle, si on veut, c’est que l’ami Lu ne sera pas tout seul à l’infirmerie pour les semaines à venir. En effet, toujours selon la même source, Ty Jerome et Mike Muscala sont également out pour le reste de la saison, respectivement pour une pubalgie et un bobo à la cheville. Et à ce groupe, vous pouvez aussi ajouter l’excellent rookie Josh Giddey – out depuis le 25 février (hanche) et pas encore prêt à retrouver les terrains – ainsi que Jeremiah Robinson-Earl (pied), Kenrich Williams (genou) ou encore le vétéran Derrick Favors (dos). Luguentz Dort ne devrait donc pas s’endormir (oui elle est facile) par solitude et on imagine bien tout ce beau monde enchaîner tranquillement les parties de Uno pendant que leurs copains enchaînent les défaites en cette fin de régulière.

On ne va pas se le cacher, si le Thunder réalise une saison moins cata que prévu, l’objectif reste toujours le même : se mettre dans la meilleure position possible en vue de la prochaine Draft NBA. À l’heure de ces lignes, les hommes de Mark Daigneault sont 14e de l’Ouest avec un bilan global de 20 victoires – 45 défaites, bilan bien faible évidemment mais qui reste supérieur à celui de Houston (16-49), Detroit (18-47) et Orlando (16-50). Dans la course au tanking, OKC doit donc rattraper son retard et l’absence de Lu Dort devrait clairement aider en ce sens. On parle quand même d’un défenseur très relou à jouer pour pratiquement n’importe quel attaquant adverse, mais aussi d’un joueur de 22 ans qui s’affirme de plus en plus en attaque. Le natif de Montréal sort effectivement ses meilleures stats en carrière cette année avec 17,2 points et 4,2 rebonds de moyenne, pas mal pour un mec payé seulement 1,8 million à l’année non ? Donc forcément, quand vous enlevez un mec comme ça de l’équation, vos chances de perdre des matchs grimpent rapidement malgré les performances XXL de Shai Gilgeous-Alexander en ce moment. Le Thunder reste sur trois défaites de suite, ainsi que 11 en 14 rencontres, autant dire que le plan tanking se déroule plutôt bien en ce moment. Et ce n’est pas le manager général Sam Presti qui va s’en plaindre.

À voir désormais si le Thunder peut faire aussi bien que l’année dernière. Pour rappel, la franchise d’Oklahoma City avait terminé en trombe la saison passée en lâchant 26 de ses 29 derniers matchs histoire de bien se positionner pour la Draft. OKC n’avait finalement récolté que le sixième pick, mais un pick qui s’est transformé en Josh Giddey.

Source texte : @BrianBrinkleyOK

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top