Spurs

Gregg Popovich égale Don Nelson avec sa 1 335ème victoire : lâchez les paris, à quand le record all-time ?

Gregg Popovich 8 mars 2022

Raptors, Jazz, Pacers, Wolves, Thunder, Pelicans. Les six prochains matchs des Spurs sont prévus à la maison et le champagne est au frais.

Source image : NBA League Pass

C’est, avec l’éclosion en mode All-Star de Dejounte Murray, la raison principale de suivre cette saison 2021-22 des Spurs. Gregg Popovich, 73 ans et presque toutes ses dents, est en passe de deveir le coach le plus victorieux de l’histoire en saison régulière, quelques semaines après avoir topé le record régulière / Playoffs confondus. Après avoir grillé récemment Lenny Wilkens sur le podium, le Greggos a donc rejoint cette nuit le légendaire Don Nelson en tête du classement , profitant d’une match-up face aux Lakers lors de laquelle le meilleur joueur de Los Angeles avait à peu près son âge et ne s’appelait pas LeBron. 

Et de 1 335. 34 ans après son arrivée sur le banc des Spurs, et on oubliera volontairement un break de deux ans pour prendre le soleil en Californie, Gregg Popovich est donc en passe de rentrer dans l’histoire encore un peu plus qu’il ne l’est déjà. Une 25ème victoire cette saison, face à des Lakers qui avaient mis LeBron James au repos et grâce, une fois de plus, à un Dejounte Murray bouillant (26/10/8/3), et voilà donc le légendaire coach de San Antonio au soir d’une fiesta énorme lors de laquelle il risque de se voir offrir quelques bonnes teilles comme il les aime. 1 335 victoires depuis sa prise de poste en tant qu’entraineur en chef en 1996, cinq bagues, l’essentiel de l’histoire de sa franchise qu’il tient dans ses mains ridées, et donc la promesse de magnifiques sourires d’ici quelques jours à l’AT&T Center, la promesse d’une émotion non feinte, et peut-être même une caste d’invités qui feront le ou les déplacements afin d’être présents le soir où le druide entrera de manière officielle dans l’histoire. Car c’est bien là toute la question désormais. Quand est-ce que Gregg Popovich fera péter le champagne, quand est-ce que la salle des Spurs explosera au buzzer, puisque la série de six matchs à la maison semble nous promettre une fiesta à domicile. Le programme des prochains jours ? Le voici le voilà :

  • mercredi soir face aux Raptors
  • vendredi soir face au Jazz
  • samedi soir face aux Pacers
  • lundi soir face aux Wolves
  • mercredi prochain face au Thunder
  • vendredi prochain face aux Pelicans

Six matchs évidemment prenables, surtout que ça joue quand même pas mal au basket en ce moment à San Antonio, et les cotillons en tout cas prêts à être balancés sur une foule de cow-boys en délire. Une soirée qui sera probablement l’occasion de voir Gregg Popovich accueillir la nouvelle avec l’une de ses moues légendaires mais la prochaine soirée victorieuse de son équipe sera, surtout, le moment parfait pour se retourner sur trois décennies de sacrifices, trente ans de souvenirs et de domination, pour un coach qui a mené quasiment sans faire de sieste une véritable machine de guerre. 22 saisons consécutives avec un bilan positif +++, une institution de basket parmi les plus propres dans toute l’histoire de ce jeu, des histoires de vie par centaines… bref, arguons sans trop hésiter que les yeux seront mouillés incessamment sous peu sur le banc des Spurs.

Faites vos jeux, c’est pour bientôt et il faudra être là chaque soir de match, au cas où. Alors rendez-vous dès demain soir face à Toronto pour une première tentative, la porte de l’Histoire avec un grand hache est ouverte et il n’y a plus qu’à rentrer.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top