Blazers

Les Blazers surprennent Milwaukee : trois victoires de suite pour Portland, on ne sait pas où ça va mais on y va avec le sourire

Jusuf Nurkic 15 février 2022

Anfernee Simons qui s’éclate, Jusuf Nurkic qui est redevenu basketteur, Josh Hart et Justise Winslow bien intégrés, ça rigole à Portland !

Source image : NBA League Pass

Salut Kevin ça va ? Ouais et toi ? T’as pas un tuyau pour moi ce soir ? Franchement tu peux mettre dix balles sur les Blazers à Milwaukee. Haha t’es bête. Apéro ce soir ? Vas-y. Cet échange a peut-être vraiment eu lieu, qui sait, mais il symbolise en tout cas notre étonnement tout au long du match entre les Bucks et les Blazers, un choc (pas du tout) qui a finalement vu s’imposer ceux qu’on avait pas vu venir.

Les stats maison d’un nouveau drôle de match des Blazers c’est juste ici

Pas de Giannis Antetokounmpo cette nuit, le dernier MVP des Finales ayant ressenti récemment une légère douleur à la cheville. Malgré tout on ne voyait pas spécialement ces Bucks galérer plus que ça à la maison, même si depuis la veille de la trade deadline tout va – un peu – mieux pour les hommes de Chauncey Billups. C.J. McCollum est parti à New Orleans avec Larry Nance Jr., Norman Powell fait désormais des Monopoly avec Nicolas Batum, Jusuf Nurkic est resté sur le bateau et il a vu débarquer des nouveaux mousses comme Josh Hart ou Justise Winslow, et les Blazous sont aujourd’hui la franchise d’Anfernee Simons, en attendant le retour d’un autre meneur maison. Une fin de saison qui s’annonce étrange, mais Coach Billups sait en tout cas à quel genre de soldats il peut faire confiance pour le dernier tiers de la régulière et… tout va pour le mieux depuis une semaine. Les Lakers tapés dans un drôle de match mercredi dernier, les Knicks vaincus après un incroyable comeback dimanche soir, et donc les Bucks essorés hier par la fougue de ces nouveaux Blazers. Si si, les Bucks, privés de leur MVP peut-être mais champions en titre tout de même.

Un Anfernee Simons infernal et encore auteur d’une énorme soirée avec 31 points dont 7 tirs du parking, un Jusuf Nurkic qui ressemble de nouveau à un basketteur et non pas à une brute épaisse qu’on a envie de détester, le petit Trendon Watford qui met le nez à la fenêtre depuis la refonte du roster, un C.J. Elleby aussi intrigant qu’il est disgracieux et, tiens tiens, deux acquisitions de la deadline qui ont déjà fait leur trou en rouge et noir : Josh Hart et Justise Winslow. Portland avait besoin de défense, de hustle, de folie, et les deux hommes remplissent parfaitement les cases depuis leur arrivée. Josh Hart notamment, qui après ses 23 pions inauguraux contre les Knicks a remis le couvert cette nuit avec un énorme match des deux côtés du terrain, allô il y avait de sacrés loulous à gérer en face, avec 27 points, 7 rebonds, 5 passes, 2 contres, 1 steal et 32 sourires. Justise Winslow ? 13/10/4/21 et une activité de tous les instants, et le croisons-les entre un justicier et du coleslaw qui tourne donc à 10,8 points, 6,8 rebonds, 3,3 passes, 1 contre et 1,8 steal depuis son arrivée dans l’Oregon, pas la renaissance du Phenix mais pas loin pour l’ailier bodybuildé.

Une victoire de prestige, acquise en grande partie lors d’un deuxième quart-temps de feu du trio Hart / Winslow / Simons (dans nos veines les trois tirs du parking consécutifs du petit Anfernee), et des Blazers qui respirent un peu, sans pour autant savoir dans quelle direction ils iront au prochain croisement. Tout ce qu’on peut dire c’est que l’envie de vomir d’il y a quelques semaines est bien passée et qu’on vient de prendre du plaisir trois ou quatre soirs de suite grâce aux Blazers. Grâce à C.J. Elleby, si si.

1 Comment

1 Comment

  1. Cepad28

    15 février 2022 à 13 h 37 min at 13 h 37 min

    Par contre, le match était à Milwaukee…

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top