Blazers

Flashback : le Game 7 de C.J. McCollum en demi-finales de Conférence 2019, apex du sniper sous le maillot des Blazers

C.J. « Clutch » McCollum !

Source Image : NBA League Pass

Alors que C.J. McCollum vient d’être envoyé à la Nouvelle-Orléans, c’est l’occasion de revivre l’un de ses plus gros coups de chaud en carrière, en tout cas celui qui trône tout en haut du ranking de ses plus belles perfs : le Game 7 des demi-finales de Conférence Ouest en 2019, face aux Denver Nuggets. Ce soir-là ? L’ami C.J. étai tout simplement inarrêtable.

Pour revivre le match dans les conditions du direct, c’est par ici

Vous vous souvenez de l’époque où Portland était l’une des meilleures équipes de la NBA ? Nous oui, et c’était il n’y a pas si longtemps. En 2019 pour être précis, et en ce soir de mai C.J. McCollum avait fait étalage de tout son talent. 37 points, 9 rebonds, 1 passe, 1 interception et 1 contre, le tout à 17/29 au tir dont 1/3 à 3-points et… un game winner, sinon c’est pas drôle. Un match phénoménal de la part de l’arrière de Blazers, l’un des plus beaux de sa carrière, et ce pour pouvoir qualifier son équipe en Finales de Conférence. La franchise n’avait plus atteint ce niveau depuis les Playoffs 2000 et ce soir-là la performance est d’autant plus incroyable que Portland n’avait jamais mené au score lors des trois premiers quarts-temps. Bien en jambes dès le début du match, Cidjé maintient tant bien que mal son équipe à flot lors de la première mi-temps et à la fin de la première période les stats de l’arrière sont déjà très bonnes avec 15 points à 7/12 au tir. Néanmoins, il en fallait plus pour pouvoir triompher des Nuggets menés par un duo Nikola Jokic – Jamal Murray déjà bien présent à l’époque.

La seconde mi-temps ne sera qu’histoire. Bien décidé à gagner ce match, C.J. McCollum plantera donc 22 points en seconde mi-temps, deuxième période qu’il jouera d’ailleurs dans son entièreté. Le tapir permet d’abord à son équipe de recoller au score à la fin du troisième quart (71-72) puis, dans le dernier acte, parce qu’à ce niveau de dramaturgie on peut réellement parler « d’acte », McCollum va d’abord réaliser un énorme contre avec la planche sur Jamal Murray, parti en contre-attaque à 4,45 minutes de la fin du match, alors que le score était de 87-83 en faveur des Blazers. Puis viendra le temps du money time, et une dimension supplémentaire prise par Makoloum. 17 secondes à jouer, 96-95 à l’avantage de Portland, isolation pour C.J. face à l’excellent défenseur qu’est Torrey Craig. La torche humaine laisse un peu de temps s’écouler puis crosse le joueur des Nuggets, part sur sa gauche, s’arrête net et plante un magnifique jumpshot : ficelle, 98-95. S’en suivra alors un concours de lancer-francs mais Portland remporte finalement le match grâce à son héros C.J. «Clutch» McCollum, arrivé ce soir-là à son apex avec les Blazers, point culminant de neuf années d’amour et de footwork sur la ligne arrière de la franchise de Portland

L’histoire oubliera que les Blazers se sont ensuite fait sweeper par les Warriors, mais en ce 12 mai 2019 l’ami C.J. est clairement entré dans une nouvelle catégorie de joueurs : les héros de Playoffs, et les joueurs qui comptent pour une franchise, quelques heures après… le shoot victorieux de Kawhi Leonard face aux Sixers, sacrée soirée dis-donc.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top