News NBA

Chandler Parsons met un terme à sa carrière : son accident de voiture a laissé des traces, trop pour envisager un retour

Chandler Parsons

Ciao pantin ! Repose-toi bien.

Victime d’un grave accident de voiture en janvier 2020, Chandler Parsons a annoncé hier qu’il mettait fin à sa carrière de basketteur. Une nouvelle qui fout le cafard tant personne ne mérite de tirer sa révérence de la sorte. On débrief.

Disparu des radars depuis deux ans à cause d’un grave accident de la route, l’ancien Grizzlies Chandler Parsons a annoncé la fin de sa carrière. Les lésions dues à cet évènement sont encore trop importantes : un traumatisme crânien, une hernie discale et une déchirure du labrum l’empêchent de reprendre ses activités sportives. Déjà victime de vilaines blessures, Chandler travaillait en parallèle pour revenir à un niveau physique optimum. Après trois bonnes premières saisons à Houston – lors desquelles il produit des moyennes de 14 points, 5 rebonds et 3 passes en 47/37/70 -, l’ailier signe à Dallas où il lâche deux exercices très corrects, alimentés par des statistiques similaires à celles lâchées sous le maillot des Rockets. Mais voilà, à l’été 2016, où pléthore de contrats pourris ont été distribués, Chandler Parsons n’a pas dérogé à la règle : Memphis décide de poser 94 millions de dollars sur 4 ans pour l’ancien joueur de Cholet Basket, et malheureusement, à cause de gros soucis aux genoux, il n’honorera jamais cette mise.

Dans le Tennessee, la décadence Parsonesque commence. En trois saisons, il ne jouera que 95 matchs sous le maillot de Memphis pour des moyennes de 7 points, 3 rebonds et 2 passes avec des pourcentages en baisse (39/34/78). Bien embêté par son contrat, le front office de Memphis réussi à l’envoyer à Atlanta dans l’optique d’une renaissance. Rien n’y fait, ses genoux sont en trop mauvais état, le repos s’impose. Jusqu’à cette terrible date du 15 janvier 2020, où en rentrant de l’entraînement, il est percuté par une voiture d’un conducteur visiblement sous l’effet de l’alcool. C’est une chose d’avoir des problèmes d’articulations, mais là, avec cet accident, c’est sa vie qui a été mise en danger. Durant ces deux dernières années, Chandler Parsons n’aura pas réussi à revenir en NBA. Sa carrière, déjà sur le déclin, a totalement basculé ce soir-là. On a beau dire qu’il volait les banquiers de Memphis avec son contrat, on ne peut que respecter cette décision de stopper le basket-ball, pour un homme qui doit être meurtri aussi bien physiquement que mentalement. À 33 ans, cela peut paraître logique de se retirer, mais le regret de n’avoir jamais connu le niveau qui lui était dû prédomine. Pour terminer sur une note un peu plus positive, Parsons a gagné son procès contre l’automobiliste. Un moindre qui lui permettra, on espère, de repartir de l’avant.

On n’espérait pas le dire de sitôt, et même si c’était pressenti au moment du drame, Chandler Parsons met officiellement un terme à sa carrière. On se souviendra de chouettes années texanes, et même si sa carrière ne fut pas la plus glorieuse, on ne peut que lui souhaiter la santé. Bonne continuation Chandler !

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top