Les Français en NBA

NBA MLK Day : Nicolas Batum EN FEU contre les Pacers avec 32 points en une mi-temps, et cette phrase est bien réelle

Nicolas Batum 17 janvier 2022

Reggie Jackson est même venu refroidir un peu Nico avec sa serviette en mode sapeur pompier tellement Batman était incandescent ce soir.

Source : BeIN Sport

Cette nuit Nicolas Batum nous a sorti un match digne des plus grands pyromanes de la ligue pour faire honneur à Martin Luther King. Notre Frenchie de la West Coast a ainsi planté… 32 points en… une mi-temps (!) et en toute humilité pour venir à bout des Pacers.

Lors de son interview d’après match Nicolas Batum est resté très sobre, a parlé du collectif et semblait assez désintéressé par la performance qu’il venait de réaliser. Pourtant le Français a sorti un match de mammouth, finissant la rencontre à seulement trois petites unités de son career high au scoring alors qu’il est actuellement dans sa quatorzième saison NBA. Ce qui rend cette performance encore plus dantesque ? C’est que le garçon a mis l’exclusivité de ses points en… seconde période, et qu’il finit de surcroit sa soirée avec des pourcentages d’une propreté à faire rougir les meilleures marques de lessives : 69% from the field, 70% from the parking et 100% aux lancers. Depuis le début de la saison ? Ils ne sont que quatre à avoir topé les 30 points ou plus dans une seule mi-temps. Giannis Antetokounmpo, Stephen Curry, Jaylen Brown et donc Nico, belle quadrette de All-Stars enfin presque. De telles comparaisons avec les meilleurs attaquants de la ligue sont évidemment hasardeuses mais cela permet en tout cas de classer un petit peu la performance XXL du joueur des Clippers.

Dès la première mi-temps on sent un Nicolas Batum agressif, prêt à en découdre et qui veut prendre ses responsabilités. On le voit notamment driver ligne de fond et essayer de planter un énorme dunk sur ce bon vieux Goga Bitadze qui passe tout proche de finir postérisé sur l’action. Mais le Français est plutôt altruiste, il fait jouer ses coéquipiers et joue son rôle de facilitateur – le fameux – à merveille. Tout roule pour son équipe qui finit le premier quart temps avec 40 points au compteur, Nico ne force rien, laisse le jeu venir à lui et se retrouve avec zéro point inscrit au moment de rentrer aux vestiaires. Pourtant, à son retour sur le parquet il se met à scorer de manière frénétique. Il plante trois paniers du parking en autant de tentatives et finit le troisième quart à 14 points. À ce moment-là on ne sait pas encore… que le plus gros de l’incendie est à venir. On assiste en effet à un match serré et malgré le bon regain d’adresse de Reggie Jackson en deuxième période, les Pacers restent accrochés à une dizaine de points. Pour éviter que la situation ne devienne trop critique on fait alors appel à notre super-héros du soir, et Batman va finir le travail avec 18 points dans le dernier quart dont un bon nombre de shoots bien clutchs. Lol fact ? Le bonhomme est tellement dans la sobriété que même lorsqu’il fait des dingueries, le public parvient quand tout de même à ne pas le désigner homme du match en lui préférant un Marcus Morris qui n’a scoré que 21 points.

Notre Nico Batum national retrouve décidément les jambes de sa première jeunesse et ce n’est pas pour nous déplaire. Il a confirmé une nouvelle fois la qualité de son shoot extérieur en finissant à 7/10 depuis le parking, franchement on n’a pas l’habitude de voir Nico prendre la lumière à ce point alors on savoure autant que possible cette énorme performance. COCO. RICO. NICO !

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top