Heat

NBA MLK Day : le Heat enchaine face aux Raptors et passe deuxième à l’Est, ça commence à devenir très sérieux tout ça

P.J. Tucker 18 janvier 2022

Bam Adebayo de retour, Jimmy Butler et Tyler Herro en patrons, les role players investis et P.J. Tucker qui ferme la boutique ? Le Heat, une affaire qui roule.

Source image : NBA League Pass

Voilà un match qui ressemblait quand même pas mal à l’un des chocs de la soirée. Un Heat de Miami certes privé de Kyle Lowry face à son ancienne franchise mais qui retrouvait cette nuit Bam Adebayo, des Raptors solides depuis un mois et le retour des cadres, et au final ce constat : Miami semble avoir les réponses à toutes les questions cette saison, en toutes circonstances.

Les stats maison de ce gros choc du Wild Wild East c’est juste ici

Quel match ! Un match… à l’ancienne, un match « de l’Est » comme disent encore certains, et donc au final ce Heat qui fait de plus en plus peur, à mesure que les cadres reviennent, à mesure que la saison avance. Le gros event de la soirée à la FTX Arena ? Le comeback attendu de Bam Adebayo, planqué à la cave depuis 48 jours et qui avait vu avec bonheur le rookie Omer Yurtseven devenir Bill Russell en son absence. Sachez que ce soir Omer Yurtseven n’a pas mis un pied sur le terrain car Erik Spoelstra lui a préféré un autre éboueur aux bonnes mains, Dewayne Dedmon, une preuve de plus que le double-champion NBA en 2012 et 2013 semble très intéressé par le trophée de Coach Of the Year cette saison, qui serait d ‘ailleurs son… premier, une belle étrangeté ça, tiens. Nouvelle rotation intérieure donc, mais aucune incidence sur la domination in the paint, puisque le pépère Bam est revenu tranquillement aux affaires et a imposé sa puissance, puisque Dewayne Dedmon a encore fait toutes ces petites choses que personne ne fera à sa place, et puisque le duo Caleb Martin / P.J. Tucker est de plus en plus proche d’être ce qui se fait de mieux en terme de postes 5/4/3 option intensité.

En face ? Des Raptors qui tiennent le choc, malgré une rotation très courte (sept joueurs), mais des leaders qui assurent, à l’image du duo Pascal Siakam / Chris Boucher, à l’image d’un Fred VanVleet parfois maladroit mais qui n’a jamais rien lâché, ou encore d’une doublette Scottie Barnes / OG Anunoby méritante mais qui aura surtout pris cette nuit une leçon de vie d’adulte. Le professeur de virilité s’appelle évidemment Jimmy Butler, bien accompagné par ses sbires mais une fois de plus investi, énergique et polyvalent. 19/10/10 au final pour le Capitaine Bucket, 23 pour un Tyler Herro qui n’en finit plus de cartonner, et un shoot terriblement clutch de P.J. Tucker, qui d’autre car on rappelle que Pièce-Jointe est le joueur le plus adroit de la Ligue cette saison quand il s’agit de dégainer à plus de 7,23, un peu de trashtalking car on rappelle tout de même que les joueurs du Heat sont de sacrés badass.

Bam Adebayo de retour après un mois et demi de sieste, Kyle Lowry absent, pas de news de Victor Oladipo et une trentaine de matchs loupés par les cadres depuis le début de saison ? Le Heat résiste et le Heat est deuxième de la Conférence Est grâce à la défaite des Nets et se rapproche même de la première. On a dit quoi dans le titre déjà ? Ah oui, ça commence à devenir sérieux.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top