News NBA

Point COVID : Kyrie Irving, Kevin Durant et LaMarcus Aldridge sortent de l’isolement, la NBA reprend quelques couleurs

Durant Harden Kyrie Irving Nets 31 mai 2021 preview

De retour.

Source image : NBA League Pass

C’est reparti pour un tour, même si celui-ci s’annonce bien différent des autres. À nouveau point COVID d’autres isolements direz-vous, et bien ces derniers sont pour une fois accompagnés de plusieurs sorties de protocole. Not one, not two, not three, but very very many hein. On débrief.

On commence par la note positive. Après dix jours passés dans le protocole COVID, Kevin Durant et Kyrie Irving sont enfin rendus au velleda de Steve Nash. Même topo pour LaMarcus Aldridge qui n’y est quant à lui resté qu’une semaine. D’un coup d’un seul, les Nets viennent de récupérer trois de leurs éléments majeurs alors même qu’ils siègent en tête de la Conférence Est, sceptre du pouvoir à la main. C’est pas du jeu. Par les temps qui courent, il serait bon de militer pour une règle forçant Brooklyn à refiler, avant une rencontre, un joueur de son Big Three à chacun de ses adversaires : James Harden qui joue avec les Pistons, Kyrie Irving tricotant le cuir avec les Hawks et Kevin Durant sous le maillot du Thun… des Hornets. Désormais autorisé à jouer (seulement) à l’extérieur, l’on rappelle que Kyrie Irving pourrait officiellement revenir le 5 janvier pour le match à Indiana, ou, une semaine plus tard, pour la rencontre du 12 dans les rues de Chicago. Mais les Nets ne sont pas les seuls à fêter des retours et les Wolves peuvent eux aussi sabrer le champagne : Naz Reid, Taurean Prince et Anthony Edwards sont tous trois sortis du protocole COVID. À noter que pour le dernier nommé, Anthony Edwards, Adrian Wojnarowski mentionne « une période de préparation avant son retour ». Pour ce qui est du reste, Evan Mobley et Malachi Flynn retirent eux aussi le thermomètre du boule et filent rechausser les godasses. Comme l’ambiance est plutôt détente, l’on vous joint donc l’une des dernières publis Insta de Joakim Gauguin Noah.

Passons à l’ingrat du boulot. Il pleut, Darius Garland est entré ce mardi dans le protocole COVID. L’une des plus belles surprises de ce début de saison roule à contresens d’Evan Mobley et ressert l’étau autour de la rotation de J.B. Bickerstaff. Eh oui, l’on attend toujours le verdict pour la blessure de Ricky Rubio et Collin Sexton est out pour la saison, il sera donc bien marrant de voir la tronche du meneur titu sur les prochaines échéances. Un petit Kevin Pangos ? Pour les fans d’Euroligue, ce serait topissime. À 500 kilomètres direction sud-est, les Wizards envoient Montrezl Harrell et Rui Hachimura à l’isolement. Le jeune Nippon se préparait actuellement à faire ses débuts cette saison après une longue absence liée à des soucis personnels. Dans la case bien malchanceux il y aussi les Hawks, avec 10 joueurs dans le protocole, qui perdent cette fois Bogdan Bogdanovic, Gorgui Dieng et Malik Ellison. Encore onzièmes à l’Est, c’est toute la première partie de saison des Faucons qui est en train de se casser la margoulette. L’Oklahoma fait une croix sur les présences de Josh Giddey et Mark Daigneault, fraîchement envoyés dans le protocole COVID, et le Heat perd Max Strus, P.J. Tucker et Gabe Vincent. Tiens, la franchise floridienne a choisi de faire signer un contrat de 10 jours à Kyle Guy, légende de Sac Town et champion NCAA avec Virginia. Ci-dessous, les highlights de la finale entre Virginia et Auburn en 2019, où le sniper a fait… très forte impression.

Des mauvaises nouvelles, mais pas que. Ça change et c’est franchement cool de voir que certains gros blazes sont en train de revenir à la compétition. En attendant le reste, n’oubliez pas de guetter un peu l’association Duncan Robinson – Kyle Guy sur le terrain et vous verrez qu’il est possible de jouer en NBA sans poser de dribble. Du moins, dans cette NBA-là.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top