Grizzlies

Ja Morant est encore plus clutch que Devin Booker : game winner pour Ja, Desmond Bane en feu, les Suns au tapis !

Ja Morant Grizzlies 28 décembre 2021

LE CRACK.

Source image : NBA League Pass

Incroyable match cette nuit entre les Grizzlies et les Suns. Incroyable. Un match longuement géré par les visiteurs du Tennessee mais qui aurait pu tomber dans l’escarcelle des Suns après quelques possessions gâchées par Memphis et un énorme tir de Devin Booker, mais Ja Morant a eu le dernier mot et vous savez quoi, c’est tout à fait mérité pour les Grizzlies.

Les stats maison de la baby shower des Grizzlies c’est juste ici

On a l’impression de se répéter, parfois, souvent, et ce matin on va le crier bien fort : qu’est-ce que ces Grizzlies sont kiffants. Il y avait pourtant du boulot face aux Suns, armada pas loin d’être invincible cette saison bien que privée cette nuit de Deandre Ayton et de Coach Monty Williams, tous deux en protocole COVID, mais les hommes de Taylor Jenkins ont relevé le défi avec bonheur et sérieux et peuvent se targuer ce matin d’être désormais l’une des six équipes seulement à avoir tapé Chris Paul et ses sauces depuis octobre.

Une victoire qui aurait pourtant pu leur échapper à cause de cent dernières secondes lors desquelles le caca culotte ne fut pas loin. En effet, après un deuxième quart-temps dominé grâce à un énorme Desmond Bane qui confirme soir après soir que la ligne arrière de Memphis a de beaux jours devant elle (19 pions à la mi-temps et un record en carrière à 32 au final), Memphis tient son avance après la pause. Ja Morant se met au diapason de son collègue, Steven Adams profite de l’absence d’Ayton pour jouer les bûcherons face à un Jalen Smith bien mignon mais un p’tit peu breton, et les Suns végètent autour des dix points, parfois un peu plus, semblant sans solutions pour recoller. Mais cette équipe de Phoenix ne squatte pas les hauteurs de la NBA pour rien et, tranquillement, Chris Paul entre en mode clutch et va chercher des points sur la ligne, provoque des fautes offensives, tandis que quelques ballons perdus et rebonds laissés en route permettent à l’Arizona de rêver au braquage.

On se dit d’ailleurs que braquage il y aura quand Desmond Bane reste un peu coincé dans un écran et laisse Devin Booker seul à 3-points, quelle belle idée, d’autant plus que le begey – évidemment – troue la ficelle pour donner du coup un point d’avance aux Suns à cinq petites secondes du buzzer. Triste pour les Grizzlies, mais cinq secondes en basket c’est beaucoup comme le disait jadis mon Tonton Michel. Suffisant en tout cas pour Ja Morant, qui après avoir déjà offert une arabesque quelques minutes plus tôt pour faire la chanson au duo Bridges / Paul, va cette fois-ci se charger d’aller scorer de près au buzzer ou presque (5 dixièmes au chrono) pour donner la win à ces méritants Oursons. 32 points, 6 rebonds et 3 passes pour Desmond Bane, 33 puntos pour Ja Morant, des pourcentages d’intérieurs pour les deux gamins, et, surtout, le scalp de la doublette Chris Paul / Mikal Bridges, celle-là même qui représente tellement de cauchemars pour les arrières de la Ligue depuis deux ans. On dit quoi ? On dit chapeau, tout simplement.

Elle est belle cette équipe de Memphis, elle est fraîche. Des solutions différentes chaque soir, un coach qui s’adapte et une jeunesse qui met des bosses dans le caleçon, et ça donne au final une équipe qui vole sous le radar, chaque année ou presque, demandez donc aux Warriors de mai dernier ce qu’ils en pensent.

1 Comment

1 Comment

  1. Vatou

    28 décembre 2021 à 9 h 56 min at 9 h 56 min

    Mais quel match ! Bravo à mes Oursons <3

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top