Hawks

Trae Young récolte un vote lors de… l’élection municipale de New York : pas très étonnant vu qu’il est déjà le proprio du Madison Square Garden

Trae Young Hawks 24 mai 2021

Forcément, il aurait commencé son discours par un petit geste bien connu des New-Yorkais.

Source image : NBA League Pass

Trae Young n’est pas passé loin d’être le nouveau maire de New York. Bon un peu quand même et ça s’est joué à des centaines de milliers de bulletins mais le plus important c’est bien qu’un habitant de la Grosse Pomme s’est réveillé un bon matin pour aller voter « Trae Young ». Un seul mot : merci !

Il est 19h dans l’un des bureaux de vote de New York et c’est l’heure du dépouillement. Le premier bulletin qui sort est un papier griffonné qui porte l’inscription du nom le plus détesté des fans des Knicks : Trae Young, le super vilain de la ville. La haine que lui portent les New-Yorkais est aussi forte que la calvitie que se trimballe le joueur des Hawks. À la lecture du nom, ni une ni deux, c’est la peur qui s’empare de Gotham City et on se demande bien où est Batman. Dans un monde parfait, le vilain Trae aurait manigancé un super plan pour piper l’élection et devenir le maire de la ville mais malheureusement, tout ceci n’est que de la fiction et le meneur All-Star ne repartira avec qu’un seul vote : « l’important c’est de participer », c’est aussi ce que dit ton oncle quand il se prend une rouste aux municipales. Mais pour Trae Young, c’est surtout un chapitre de plus dans sa relation plus que tumultueuse avec New York. Rappelez-vous au printemps dernier, le meneur avait enterré à lui tout seul les espoirs de la fanbase des Knicks lors d’un Game 5 de folie. Ce n’était que la suite d’une série débutée dans la chaude ambiance du Madison Square Garden qui avait pris le presque chauve pour cible avec des chants peu élogieux (et pire que ça même). Mais comme tous les méchants, Trae Young aime ces ambiances austères et le Faucon s’était démené pour envoyer les Knicks en vacances et repartir en tant que propriétaire du MSG. Selon ESPN, Trae Young échoue à 753 800 votes d’Eric Adams, le nouveau patron de la ville. Qu’on se le dise, c’est bien dommage…

Après son assassinat pendant les Playoffs et comme tous les meurtriers, Trae Young est revenu sur les lieux du crime en septembre. Pas pour du basket, pas pour faire campagne non plus mais pour participer à un événement de WWE au Madison Square Garden. Forcément le meneur était tout heureux de se pavaner avec un survet des Hawks à l’intérieur de sa salle préférée. Le meneur des Faucons semble en tout cas bien apprécier qu’on le déteste autant, et il est ce genre de joueur qui en plus de perdre énormément de cheveux se nourrit de ces environnements hostiles. Comme un symbole, la prochaine fois qu’il reviendra jouer les Knicks dans la ville qui ne dort pas, ce sera… le 25 décembre. On peut le dire parce que c’est vrai : c’est cadeau ! Imaginez un peu Trae qui déboule à l’échauffement avec une écharpe municipale et qui nous sort encore un récital, on rêve peut-être mais imaginez quand même… nous perso on compte déjà les jours.

Trae Young est l’un des sportifs les plus détestés de la ville de New York et les fans des Knicks font régulièrement des cauchemars de la calvitie de Géorgie. Mais pourtant, il y a bien une personne qui a balancé son nom dans les urnes et Trae Young est bel et bien entré dans la course à la mairie de New York. Une histoire de plus dans cette relation complètement dingue. 

Source Texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top