News NBA

Jeremy Lin retrouve les Beijing Ducks en CBA : de quoi fermer définitivement le chapitre NBA ?

Jeremy Lin

Linsanity de retour sur les parquets… de CBA

Source image : YouTube - JLin7

Jeremy Lin a déjà tenté l’expérience Beijing Ducks lors de la saison 2019-20, les menant en demi-finale des Playoffs de la CBA (le championnat chinois), avant de retourner en G League dans le but de faire un retour en NBA. La tentative n’a pas abouti, et le meneur a de nouveau signé avec les Ducks. Il devrait bientôt retrouver les parquets après un petit moment sur la réserve COVID. À 33 ans, Mr. Lincredible n’est pas encore prêt pour raccrocher, même s’il est loin de la Grande Ligue US.

Après avoir joué pour les Santa Cruz Warriors en G League début 2021, beaucoup espéraient quelques apparitions de Jeremy Lin du côté de Golden State, spécialement après sa décision de renoncer à un contrat qui se quantifie en millions à Pékin pour signer avec la filiale de GS contre un salaire nettement inférieur. Cela exprimait un désir de prouver qu’il était encore capable d’évoluer en NBA. En juin dernier, en se réengageant avec les Beijing Ducks, Linsanity s’était visiblement résigné à l’idée de rejouer dans la Grande Ligue qui l’a vu éclore de manière très peu commune avec les Knicks. Un retour désormais officiel pour la saison de CBA 2021-22 comme l’annonce SCMP.com. Un retour pour définitivement mettre la NBA derrière lui ? “En quelque sorte, il n’y a pas plus que je puisse faire pour prouver que j’ai ma place en NBA. Tous les défis qu’on m’a lancés, je les ai relevés, c’est un peu comme si je prenais conscience que ce que je faisais n’avait pas vraiment d’importance” avait notamment déclaré Lin sur le Trevor Noah Show il y a quelques mois. Un moment aussi touchant qu’en 2019 avant son premier départ pour la Chine.

Jeremy Lin est passé par six franchises au cours de sept années où il n’a jamais pu retrouver son alter ego (Linsanity) paru pendant ces fameux 18 jours de février 2012 à New York. À défaut, il choisit de rallier de nouveau la Chine où ses talents sont appréciés et où il y demeure une icône, spécialement du côté des fans de Beijing qu’il a subjugués lors des Playoffs 2020 de CBA. En plus de pouvoir rejouer au basket, Lincredible pourra se consoler avec le sacré paquet de thunes qu’il s’est quand même fait en NBA. D’après Spotrac, il a gagné un peu moins de 500 000 dollars lors de sa première campagne NBA en 2010-11. Mais après la Lin Mania de février 2012 avec les Knicks, son potentiel marketable a explosé et ses gains totaux atteindront les 65 millions de dollars. En dehors des parquets, il est un athlète pionnier, lui qui est devenu le premier joueur américain d’origine chinoise ou taïwanaise à jouer en NBA. En plus de sa renommée mondiale grâce son ascension explosive, Jeremy Lin est également devenu un philanthrope et un militant des droits sociaux, et n’hésite pas à partager des messages d’inspiration aux diplômés de son ancienne université (Harvard).

Jeremy Lin vient tout juste d’arriver dans la bulle CBA, son retour est imminent et Beijing pourra de nouveau profiter de son joueur le plus prolifique lors de son dernier passage chez les Ducks (22,3 points, 5,7 rebonds, 5,6 passes et 1,8 interception).

Source texte : SCMP, Trevor Noah Show, Spotrac

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top