Bulls

Nikola Vucevic fait son grand retour à Orlando ce soir : émotion attendue, peut-être même qu’il récupérera son adresse oubliée en Floride

Nikola Vucevic 7 septembre 2021

Aucune rancune entre Nikola Vucevic et Orlando avant leurs premières retrouvailles ce soir, mais peut-être en sera-t-il autrement s’il décide de prendre feu.

Source image : NBA League Pass

Nikola Vucevic a eu l’occasion de faire son retour il y a deux jours face aux Rockets, et la prochaine échéance sera pour lui un moment spécial puisque, pour la première fois depuis son trade, le pivot des Bulls se déplacera à l’Amway Center d’Orlando. Grosse séquence émotion prévue ?

Après sept matchs joués sans Nikola Vucevic, Chicago s’en sort avec un bilan mitigé (4-3)  mais sans toutefois que cela ne remette en cause quoique ce soit. L’ancienne vedette d’Orlando est revenue de la réserve COVID avant-hier contre les Rockets (14 points et 13 rebonds) et à un peu moins de 3 minutes de la fin Niko a d’ailleurs été expulsé, une fin de match que le big man évitera de reproduire cette nuit contre le Magic, contre « son » Magic, pour le premier déplacement de l’ancien Duc de Floride à Orlando depuis mars dernier et le trade qui avait envoyé Wendell Carter Jr, Otto Porter Jr et deux choix de draft chez Mickey contre Nikola Vucevic et Al-Farouq Aminu. Un moment spécial pour Vucci Mane et pour la franchise qui l’a vu grandir et devenir All-Star, et l’événement méritait bien un retour sur cetrade quelque peu soudain au micro du Chicago Sun-Times :

« C’est quelque chose dont nous avons beaucoup discuté et qui a été fait d’un commun accord. Ce n’était pas une situation où ils m’ont dit que je n’allais pas être échangé et où le contraire s’est passé, ce n’était pas une surprise pour moi. (…) Jamais je n’aurai de mauvais sentiments envers Orlando ; ce sera toujours positif. Il était juste temps pour l’équipe de prendre une autre direction.”

Le Monténégrin aura donné ses plus belles années au Magic. Après un an chez les Sixers il débarque en 2012 en Floride dans le cadre de l’accord du trade de Dwight Howard, dans le but de faire partie d’une reconstruction prolongée et de s’améliorer sur la durée. Ce fut finalement chose faite mais la route fut longue, car Nikola Vucevic est souvent vu, encore aujourd’hui, comme un joueur avec qui il est difficile de gagner. C’est con ça hein. C’est en 2019 que la récompense arrivera enfin, alors que le Magic revient en Playoffs pour la première fois depuis que le pivot a rejoint le navire. Il devient également All-Star, affiche des chiffres énormes en redéfinissant complètement l’opinion des spécialistes à son égard. À partir de là ? Nikola Vucevic gagne en constance et porte quasiment à lui seul Orlando soir après soir, mais cela ne suffira pas pour les ambitions de la franchise. Quoi qu’il en soit le double All-Star est aujourd’hui stationné quelque part où ses talents ont l’air d’être aussi appréciés mais dans un rôle moins éprouvant : 

“C’est énorme pour plusieurs raisons. Premièrement, c’est un très, très bon joueur, et un gars encore meilleur. Avant de rejoindre une franchise, les joueurs regardent les éléments déjà présents, et qui ne voudrait pas jouer avec un gars altruiste comme Vucevic ? ” – Billy Donovan à l’arrivée du Vouche

Le succès défensif est l’une des plus grandes qualités des Bulls cette saison, et Niko n’est pas étranger à ce phénomène même si Alex Caruso et Lonzo Ball y sont pour beaucoup. Chicago est également dans le Top 10 en attaque et a réussi à atteindre ce niveau malgré une adresse en berne de la part de son nouveau pivot. Cependant, ce dernier est très loin du désastre total car il reste toujours aussi précieux au rebond, au niveau de ses qualités d’organisation et son intelligence de placement. Peut-être retrouvera-t-il son adresse au shoot, particulièrement derrière l’arc, sur un parquet qui lui est… très familier ?

Le double All-Star a évolué neuf saisons à Orlando avec des moyennes de 17,6 points et 10,8 rebonds et deux apparitions en Playoffs. Il est l’un des trois joueurs (avec Dwight Howard et Nick Anderson) à avoir atteindre 10 000 pions avec la franchise floridienne. La “tribute video” sera donc de sortie ce soir. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top