Kings

Luke Walton viré par les Kings ! Coup de tonnerre à Sacramento, il aura donc fallu qu’un mec vomisse sur le terrain pour que les choses bougent enfin

Luke Walton 21 novembre 2021

Deux ans et un quart de saison chez les Kings, et Luke Walton repart avec le même bilan que onze coachs avant lui. Pas de Playoffs, et un bilan bien négatif…

Source image : YouTube

C’était dans l’air depuis quelques semaines déjà, et plus les défaites s’accumulaient plus la sentence semblait se rapprocher pour Luke Walton. Après deux saisons et 17 matchs le fils de la légende des années folles prend la porte des Kings, « fort » d’un bilan de 68 victoires et 93 défaites, et laisse sa place – pour le moment – à Alvin Gentry, qui occupera le poste de manière intérimaire avant que la franchise ne trouve un autre loser à mettre sur le banc.

C’est donc le… douzième coach en quatorze ans qui va bientôt prendre place sur le banc des Kings. Depuis le départ de Rick Adelman « stabilité » n’est pas le mot préféré des dirigeants de Sacto, et Luke Walton a donc fait les frais des mauvais résultats de sa franchise, du peu de solutions offertes et d’une gestion du vestiaire pas toujours soulignée de manière positive. Le General Manager Monte McNair a fini par perdre patience, lui qui est en revanche à créditer d’un excellent job dans les bureaux notamment à la Draft, même si le « tout pour le backcourt » commence déjà à montrer ses limites depuis le début de l’exercice en cours. La rumeur avait tourné il y a moins d’une semaine quand un match à Detroit avait sonné comme la dernière chance de Luke Walton, un match finalement gagné, un match lors duquel il avait d’ailleurs réactivé Marvin Bagley III, crack de Draft aujourd’hui au centre de débats internes concernant son utilisation et son « projet » tout court, et malgré la victoire face aux Pistons (la seule sur les huit derniers matchs), le boss du banc avait gratté un peu de répit.

Un répit qui n’aura finalement été que quelques jours de plus pour préparer sa valise et laisser sa place à… Alvin Gentry, coach expérimenté mais sortant de deux expériences pas vraiment glorieuses à Phoenix et New Orleans, même si quelques expériences en Playoffs sauvent un peu son bilan. Les Playoffs, espèce de monstre imaginaire pour les fans des Kings de moins de 30 ans, puisque si la franchise des Rois n’atteint pas la postseason en 2022 ce sera pour ses fans le… seizième printemps consécutif devant la télé, et ce sera d’ailleurs un record incroyable que personne en ville ne veut battre, vingt ans tout pile après l’un des épisodes les plus noirs de la franchise au plus fort de leur forme, décidément il n’arrive que des merdes à ces gens. Quoiqu’il en soit et trêve de baliverne, les Kings ont donc enfin tranché dans le vif en dégageant un loser de plus, au lendemain d’une action qui avait fait marrer toute la communauté NBA puisqu’un fan avait quand même… dégueulé son cassoulet au premier rang, action ultime pour une franchise qui ne sait plus quoi faire pour creuser le trou dans lequel elle s’enfonce.

Une bonne chose de faite comme dirait l’autre, mais attention à ne pas faire la même chose avec quelqu’un d’autre… comme dirait l’autre. L’histoire du serpent qui se mord la queue, le Un jour sans fin version NBA, l’histoire de ce fan qui se réveille chaque jour avec les mêmes problèmes. Parce qu’il est fan des Kings, parce que les fans des Kings sont à la fois les plus courageux et les plus masos.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top