Suns

Les Suns passent à neuf de suite : Karl-Anthony Towns était en mode sauvage mais Chris Paul et Devin Booker ont couché les gosses

Devin Booker 16 novembre 2021

Neuf victoires de suite, deuxième place à l’Ouest avec des leaders qui forcent juste quand il faut, et Deandre Ayton à peine de retour. Ça va là-haut ?

Source image : NBA League Pass

Première observation : quand Karl-Anthony Towns évolue à ce niveau pas grand monde sur terre ne semble capable d’y faire quoique ce soit. Observation numéro 2 ? Avoir un monstre dans sa raquette c’est bien, avoir des darons plein le vestiaire et l’aspiration d’une Finale NBA c’est mieux, et les Wolves s’en sont salement aperçus la nuit dernière. Neuvième victoire consécutive des Suns, ça commence à causer.

Les stats maison de ce Wolves – Suns c’est juste ici

Ca commence à causer ouais. Non pas car une victoire face aux Wolves représente en novembre 2021 une fin en soi, mais plutôt car l’alignement actuel des planètes à Phoenix a tout pour faire sourire les fans des Suns. Pêle-mêle ? Un duo de leaders intraitables, loin des standards d’explosion statistique que certains attendent parfois (quoique, Chris Paul est tout de même le meilleur passeur ET le meilleur intercepteur de la Ligue) mais tout simplement… trop propres, trop clutchs, trop dans la gestion. Hier ? Les deux blaireaux ont clairement pris la pancarte money time à bout de bras et se sont mis en tête de cortège, pendant qu’en face D’Angelo Russell remplissait la couche-culotte mais là n’est pas le propos principal aujourd’hui. Trop de solidité côté Phoenix quand KAT était aussi seul que monstrueux, un duo Mikal Bridges / Jae Crowder puant au tir mais collant en défense et dans le fighting spirit et, tiens, le retour cette nuit de Deandre Ayton, plutôt une bonne nouvelle pour une équipe qui tournait déjà à plein régime sans son pivot titulaire et accessoirement troisième meilleur joueur de son roster.

Ce matin ? Les Suns sont deuxièmes à l’Ouest, sont désormais au complet, possèdent sur leur backcourt deux hommes qui jouent leur partition à merveille, bref les Suns recommencent à faire peur car ils sont redevenus les Suns qu’on connait depuis un an et demi et une bulle qui aura servie de rampe de lancement à la fusée. Et vous voulez une bonne nouvelle ? Les Suns affronteront les Mavs (deux fois) et les Nuggets durant la semaine, de quoi assoir ou non leur domination actuelle et pourquoi pas, soyons fou, aller toper la première place de l’Ouest qu’ils avaient déjà tutoyé toute la saison dernière. Rien de bien surprenant finalement, juste la simple continuité après une saison quasi-parfaite, juste un message envoyé à la concurrence histoire que tout le monde comprenne bien que 2021 n’était pas un coup dans l’eau.

Une équipe de basket qui tourne très fort depuis 18 mois, qui s’impose logiquement face à une équipe de basket qui a du mal à tourner depuis 18 ans. En substance tout ça n’a pas l’air fou mais quand on creuse un peu on se rend compte que ces Suns ressemblent de plus en plus à un vrai rouleau compresseur. On laisse passer la semaine et on en reparle dans huit jours ?

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top