Jazz

Jordan Clarkson a cuisiné du piou-piou : 30 points à 10/19, qui a besoin de Donovan Mitchell ?

Jordan Clarkson 5 novembre 2021

Première mixtape de la saison pour Jordan Clarkson.

Source image : NBA League Pass

Un peu décevant sur cette première quinzaine, Jordan Clarkson a profité du déplacement sur le terrain des Hawks pour remettre les pendules à l’heure. Le sixième homme de l’année a sorti son meilleur match de la saison, pile au bon moment. 

Pour les stats détaillées du match entre mormons et volatiles, c’est par ici. 

Privé de Donovan Mitchell, le Jazz se devait de trouver d’autres options pour alimenter la marque. Heureusement pour Salt Lake City, un pyromane est toujours prêt à sortir de sa boîte pour filer un coup de main. Son nom ? Jordan Clarkson. En délicatesse sur ce début de saison (14 points par match à 34% au tir et… 20% de loin), JC se savait attendu et il n’a pas déçu. Pourtant, tout n’était pas parti comme dans un conte de fées, loin de là. Ce match, c’est un peu les deux visages du combo guard. La première face est maladroite, à côté de ses pompes et finalement peu impactante. La deuxième, par contre, est tout simplement flippante et c’est celle qui a conduit l’ancien des Cavs à remporter la récompense du meilleur remplaçant en 2021. Clarkson à la mi-temps contre Atlanta ? 5 points à 1/8 au tir. Clarkson à la fin du match ? 30 points à 11/19 en… 31 minutes. À se demander s’il n’a pas switché avec un cousin à la pause.

Il a joué toute la seconde mi-temps comme un possédé à qui on ne trouverait pas de bouton off. Il ne plantait pas ? Il ne ratera rien ou presque au retour des vestiaires (9/11). Surtout, il a pu exorciser ses démons à longue distance. Après vingt-trois tirs manqués du parking, JC a enfin connu la délivrance et il atteindra même les 40% (4/10) grâce à son coup de chaud. Porté par son sixième homme, le Jazz va tenir bon jusqu’à mettre un gros coup d’accélérateur qui laissera Trae Young et ses copains dans le rétro. La fin de match sera une formalité et Utah vient donc s’imposer sans sa star, laissée au repos à cause d’une cheville douloureuse. Avec cette septième victoire en huit matchs, la bande à Quin Snyder confirme son excellent début de saison et elle pourra se tester face à un beau morceau ce week-end. C’est le Heat qui est au programme et ça se passera du côté de South Beach. Avec Tyler Herro de l’autre côté, ça promet un beau duel de second unit.

Jordan Clarkson avait besoin d’un gros match pour lancer sa saison et c’est arrivé cette nuit chez les Hawks. Première mixtape de l’année pour le Sixth Man of the Year et quelque chose nous dit que ça ne sera pas la dernière. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top