Magic

Le Magic a aligné le plus jeune cinq de l’histoire de la NBA pour une opening night : plus que jamais, la jeunesse est au pouvoir à Disney

Magic starting five 26 octobre 2021

On prédisait un roster nourrisson et ça affole carrément les records de précocité.

Source image : BeIN Sports

Le Magic est jeune, tellement jeune qu’il ne pouvait pas éviter un record de précocité. Depuis 1971, aucune équipe NBA n’avait aligné un cinq de départ avec si peu d’années au compteur pour l’opening night. C’est donc l’heure d’écrire une nouvelle page dans les bouquins de la Ligue. 

On promettait à Jamahl Mosley une ambiance de garderie et le coach du Magic nous a pris au mot. En alignant le quintet Cole Anthony – Jalen Suggs – Franz Wagner – Wendell Carter Jr. – Mo Bamba depuis le début de saison, l’ancien assistant de Rick Carlisle a envoyé un message très clair sur ses intentions. Oui, Orlando est blindé de jeunes pépites et oui, elles vont avoir du temps de jeu et des responsabilités dès le jour 1. Une décision qui se veut logique vu le projet de reconstruction mais qui, accessoirement, se révèle aussi historique. Selon Elias Sport, relayé par le compte Twitter du Magic, il s’agit du plus jeune cinq de départ jamais aligné un soir de reprise NBA.

Le record reste assez anecdotique mais il illustre bien la stratégie de Mosley sur les quatre premiers matchs de la saison. Sur le banc les Gary Harris, Terrence Ross ou encore Robin Lopez ! Les vétérans, c’est cool pour apprendre le métier aux rookies mais c’est bien la jeunesse dorée du Magic qui doit construire l’avenir en Floride. Un constat d’autant plus vrai quand on voit que le plus « âgé » du lot a… 23 ans. On ne s’attend pas forcément à des miracles et on le voit bien depuis le début de saison (trois larges défaites, une seule victoire), mais c’est une étape essentielle pour permettre à ce groupe d’acquérir de l’expérience et du vécu commun. Oui, il va y avoir des soirées particulièrement difficiles à vivre pour les fans, probablement quelques blowouts un peu salés mais cela fait aussi partie du process. Quant à ceux qui pensent que ça fait très bambin tout ce beau monde, dites-vous que le Magic ne détient le record de précocité que pour l’opening night (21 ans et 213 jours) et pas au global. En effet, c’est le Thunder qui est le nouveau maître en la matière depuis avril 2021 avec 20 ans, 8 mois et 6 jours. Le plus vieux ce soir-là ? Lu Dort (21 ans et 11 mois). Il reste encore du chemin à parcourir pour Jalen Suggs et les siens.

Le Magic a attaqué la saison en faisant all-in sur la jeunesse et cela permet d’écrire une petite page dans les bouquins d’histoire de la NBA. Qu’ils apprécient pleinement ce moment de gloire car quelque chose nous dit qu’il n’y en aura pas beaucoup dans la saison. 

Source texte : Elias Sport / OKC Thunder Wire

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top