Kings

Buddy Hield est désormais le meilleur shooteur de l’histoire des Kings : l’accomplissement est fou, pas du tout direction le Hall Of Fame

buddy hield pari

Devenir le meilleur shooteur de l’histoire des Kings, c’est bien, aller en Playoffs c’est mieux.

Source image : NBA League Pass

1 078, c’est donc aujourd’hui le nombre de tirs à 3-points inscrits par Buddy Hield avec Sacramento et l’arrière des Kings a battu il y a peu le record détenu depuis 2006 par le Serbe Peja Stojakovic. Exploser un record un soir de défaite face au Jazz, tellement Sacramento, tellement Buddy Love.

Toujours dans les rumeurs de trade, parfois moqué ou pointé du doigt, Buddy Hield a en tout cas profité du début de saison NBA pour se faire une place à part dans l’histoire des Kings et de la Grande Ligue. Kings – Jazz, vendredi soir, affiche intéressante du début de saison qui va voir la franchise de l’Utah l’emporter 110-101 contre son hôte du soir. Ni plus ni moins, pour ce match qui restera seulement dans la mémoire de… Buddy Hield. Ce soir-là, l’arrière sort du banc pour scorer 24 points en 26 minutes avec un 6/15 du parking, six paniers qui font depuis de lui le détenteur du plus grand nombre de tirs à 3-points inscrits sous les couleurs de la franchise de Sacramento. La torche humaine des Bahamas dépasse l’ailier Serbe Peja Stejakovic qui avait envoyé 1 070 bombes durant son long passage chez les Kings entre 1998 et 2006, un record marquant pour Buddy Hield, comme il l’a déclaré dans des propos relayés par The Tribune

« C’est une bénédiction. Venant d’où je viens, étant un gars des Bahamas, je n’aurais jamais pensé venir ici et avoir une chance d’obtenir un record de Peja Stojakovic »

A 28 piges, l’arrière drafté en sixième position lors de la Draft 2016 détient aussi un autre record. Le numéro 24 de Sacramento est le joueur le plus rapide à atteindre la barre des 1 000 buckets à 3-points inscrits en NBA, et ça commence à fare beaucoup pour un seul Buddy. Souvent remis en question pour la qualité de son jeu, le garçon affiche tout de même de belles statistiques sur ses cinq premières années dans le jungle avec 16 points, 4,2 rebonds et 2,4 assists, le tout accompagné d’un bon gros 40% de loin. Pour ceux qui douteraient encore de lui, sachez que Buddy Hield a fait ficelle à trois points à plus de 270 fois au cours des trois dernières saisons : 278 en 2018-19, 271 en 2019-20 et 282 en 2020-21. Depuis le début de la saison ? Douze bombes en trois matchs pour claquer le record, plutôt joli pour celui qui a porté le maillot des Kings à 333 reprises depuis 2017. L’ombre majeure au tableau du petit Buddy reste toutefois une relative inconstance et l’absence de Playoffs, une ombre qui pourrait se dissiper dès cette saison car, comme tous les ans en hiver, la neige tombe (pas à Sacramento) et les rumeurs de transferts avec. On s’en doute, le nom de Buddy Hield reviendra donc encore une fois dans les petits papiers de certaines équipes.

Les hommes mentent mais pas les chiffres. Buddy Hield ne fait pas partie des 50 meilleurs joueurs de l’histoire de sa franchise mais grâce à son talent et au fait de vivre à une époque du tout pour le shoot il en est le meilleur shooteur de l’histoire, ça c’est un fait. Le bonhomme affiche tout de même un joli 40% à 3-points depuis son arrivée en NBA et les prochains mois nous dirons donc si le natif des Bahamas continuera d’alourdir son score chez les Kings ou s’il ira faire trembler les filets dans un autre uniforme.

Source Texte : Sacramento Kings, The Tribune.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top