Lakers

Joel Ayayi coupé par les Lakers : l’histoire était trop belle, et il faudra donc en écrire une autre en G League

Joel Ayayi 16 octobre 2021

Récupéré en sortie de Draft par les Lakers, Joel Ayayi n’aura pas réussi à taper dans l’oeil de Frank Vogel. Direction la G League, en attendant mieux ?

Source image : YouTube

On était tous un peu foufou, de se dire que cette saison les deux two-way contracts des Laker seraient deux petits Frenchies. Petits contrats ok, mais les Makers quand même, la franchise qui a vu passer Ryan Kelly ou Robert Sacre oh. Malheureusement la mauvaise nouvelle est tombée hier soir aux alentours de 20h30 : Joel Ayayi ne passe pas le cut et jouera probablement en G League cette saison. Contretemps désagréable mais reculer pour mieux sauter, en tout cas c’est ce qu’on espère à Ayayi City.

Les discrètes performances en Summer League ou en pré-saison auront finalement eu raison de sa place dans le roster. Signé sur un two-way contract il y a quelques jours par les Lakers, il ne pouvait que difficilement espérer mieux, l’ancien cerveau de Gonzaga Joel Ayayi a finalement été coupé par la franchise californienne, à quelques jours seulement de la reprise. Coup dur pour le joueur non-drafté qui avait eu du mal à se faire une place dans le bazar l’effectif pimpé de Frank Vogel, et qui laisse du coup Sekou Doumbouya seul à bord dans le navire des contrats deux-voies. Chaundee Brown, Trevelin Queen et Cameron Oliver subissent le même sort, mais on ne vous cache pas que pour ces trois mousquetaires discount ça nous en touche une sans faire bouger l’autre.

Les Lakers débuteront donc leur saison à 14+1 quand la loi leur autorise un 15+2, Vogel se laissant un peu de marge pour pianoter en fonction des résultats à venir et de la forme des uns et des autres. Le coach des Angelinos l’a ainsi affirmé hier, Sekou Doumbouya sera THE two-way contract de la franchise sur les premières semaines de compétition, et qui vivra verra.

Quatorze hommes sur la ligne de départ donc, et un Joel Ayayi qui reste aux Lakers mais du côté des Lakers de South Bay, franchise de G League affiliée aux Lakers, espèce de Paris Baint Termain où s’échoueraient les rebus de Pochettino. Toujours dans la boucle donc, mais un peu en dessous des radars pour l’instant, pas la meilleure manière de se faire un nom dans la Cité des Anges mais peut-être la meilleure pour prendre de la confiance et du bagage. Et puis, un meneur de jeu au bandeau n’a-t-il pas commencé par la G League avant de devenir l’un des homies préférés de LeBron James ? On est d’accord. Quoiqu’il en soit le roster 2021-22 des Lakers est désormais connu et prêt à en découdre, avec un déambulateur mais pas sans envie de fermer des bouches et de récupérer la bague laissée aux Bucks la saison passée.

  • Meneurs : Russell Westbrook, Kendrick Nunn, Rajon Rondo
  • Arrières : Wayne Ellington, Talen Horton-Tucker, Malik Monk, Kent Bazemore, Austin Reaves
  • Ailiers : LeBron James, Trevor Ariza
  • Ailiers-forts : Anthony Davis, Carmelo Anthony, Sekou Doumbouya (two-way contract)
  • Pivots : Dwight Howard, DeAndre Jordan

Joel Ayayi aux Lakers ce ne sera pas pour cette année, enfin pas tout à fait. South Bay first, NBA ensuite c’est l’objectif, alors courage Joel, les plus beaux destins n’empruntent pas toujours des chemins sans embûches, magnifique expression inventée en ce 16 octobre à 8h37.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top