News NBA

18 anciens joueurs NBA arrêtés pour fraude à l’assurance santé : le dossier est sensible et on s’en serait bien passé

billets 13 août 2021

Oho…

Source image : YouTube CNBC

C’est la breaking news du jour, et elle n’est pas très reluisante. Pas un transfert, pas une blessure, mais une sombre affaire de fraude à l’assurance impliquant 18 anciens joueurs NBA, qui auraient manigancé certaines petites choses pour soutirer de grosses sommes d’argent au régime de prestations santé et prévoyance de la Ligue.

Pour ceux qui n’ont jamais entendu parler du NBA Health and Welfare Benefit Plan, il s’agit en gros du régime mis en place par la Ligue pour permettre à leurs joueurs, actuels ou anciens (conjoints inclus), de bénéficier de remboursements concernant des frais de santé (soins dentaires, ophtalmo, médicaments…). Sauf que certains anciens – aujourd’hui à la retraite – auraient mis en place un système frauduleux très élaboré entre 2017 (au moins) et 2020, pour obtenir des remboursements par rapport à des services médicaux et notamment dentaires qui n’ont en fait jamais été rendus. C’est Tom Winter de NBC New York qui a balancé la petite bombe ce jeudi après-midi, et il a même listé sur son compte Twitter les anciens joueurs NBA impliqués dans cette fraude à l’assurance généralisée, qui pèserait dans les 4 millions de dollars (dont 2,5 millions récupérés par les joueurs). Vous voulez des noms ? Voici des noms : Milt Palacio, Sebastian Telfair, Antoine Wright, Darius Miles, Ruben Patterson, Eddie Robinson, Gregory Smith, Glen Davis, Jamario Moon, Terrence Williams, Alan Anderson, Tony Allen (et sa femme), Shannon Brown, Will Bynum, Melvin Ely, Chris Douglas-Roberts et Tony Wroten. Si la plupart de ces gars-là sont tombés aux oubliettes, il y a quand même quelques noms qui résonnent, genre Big Baby Davis, le duo des Jail Blazers Miles – Patterson et surtout Tony Allen, qui doit bientôt assister au retrait de son maillot à Memphis. Si tout ça se confirme, pas sûr qu’il soit là pour la cérémonie, car les mecs qui sont listés ici sont accusés de complot pour fraude à l’assurance et fraude électronique, ainsi que vol d’identité avec circonstances aggravantes.

D’après les infos de NBC New York, l’ancien Net Terrence Williams aurait été à la tête de ce système, prenant pour une fois le costume de franchise player. Et attention, ça va loin. C’est lui qui aurait fourni de fausses factures en échange de plusieurs milliers de dollars (230 000 minimum) provenant d’au moins dix autres joueurs. Des joueurs qui auraient ainsi utilisé la fausse documentation pour se faire rembourser. Williams aurait également aidé certains joueurs à obtenir de fausses ordonnances médicales pour justifier les fausses factures. Comme dit au-dessus, ces faux documents concerneraient des soins dentaires, mais également des services de chiropracteurs. Bref, un système bien plus élaboré que ceux de Scott Brooks et si ça se trouve, d’autres détails WTF pourraient encore s’ajouter au dossier. En tout cas, on imagine que le syndicat des joueurs doit hocher la tête de gauche à droite en voyant ce genre de nouvelle, car cela terni clairement le travail réalisé par la NBPA il y a quelques années. Pour rappel, en 2016, la NBA était devenue la première ligue professionnelle nord-américaine à mettre en place une assurance santé à travers son syndicat, et ce pour tous les joueurs retraités ayant joué au moins trois ans en NBA.

On va évidemment garder un œil sur cette affaire dans les jours et semaines à venir, car certains pourraient risquer gros. On espère que Tony Allen et les autres possèdent un avocat « First Team All-Defense » car ils en auront bien besoin.

Source texte : NBC New York

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top