Spurs

Zach Collins pourrait revenir juste après Noël : bonne nouvelle pour les Spurs, mais on parle de Noël de quelle année ?

Zach Collins 4 octobre 2021

Magnifique screen de Zach Collins à sa meilleure place depuis deux ans : son canapé.

Source image : YouTube

Parmi les franchises qui ne font pas vraiment rêver en cette avant-saison, les Spurs se placent parme les favoris. Sans tomber dans la critique facile, Gregg Popovich comptera cette saison sur une armée de joueurs middle pour accompagner l’explosion attendue de Keldon Johnson, et parmi ces joueurs un certain Zach Collins, MVP de l’infirmerie depuis trop longtemps et débarqué du CHU de Portland cet été. Les dernières nouvelles sont en tout cas rassurantes, et annoncent un retour de l’intérieur après les fêtes de fin d’année.

Onze matchs. Zach Collins a donc joué onze matchs depuis le printemps… 2019. Cheville, épaule, cheville, fracture au pied, gastro-entérite, etc, etc. Depuis deux ans c’est une vraie traversée du désert que vit l’ancien intérieur de Portland, et on espère pour lui que son arrivée à San Antonio (pour 22 millions sur 3 ans) agira comme un déclic physique. En effet, si l’intérieur des Blazers avait offert une progression linéaire pour ses deux premières saisons dans la Ligue, en tant que rotation efficace de Terry Stotts, sa fragilité est rapidement revenue le hanter, lui et sa franchise d’ailleurs, si bien que cet été le départ de Zach se fit sans larmes, sans regret. Gregg Popovich et les Spurs sont depuis passés par là et voilà notre bon homme de verre entre deux ranchs au Texas, mais toujours indisponible puisque indisponible est en fait son deuxième prénom. Néanmoins de bonnes nouvelles ont fuité ces derniers jours, enfin « de bonnes nouvelles » si on veut, puisque Pop a tout de même déclaré texto qu’il ne comprenait pas grand chose à ce que les docs lui ont dit concernant son nouveau poulain.

Gregg Popovich a déclaré qu’il avait entendu de la part du staff médical que la timeline actuelle pour un retour de Zach Collins se situait « après Noël ». Il a ajouté qu’il n’était pas sûr de savoir exactement ce que cela signifiait. Cela reste néanmoins de bonnes nouvelles, pour un jeune joueur déjà sujet à de nombreuses blessures.

Dans une rotation intérieure comprenant Jakob Poeltl, Drew Eubanks, Luka Samanic et Thaddeus Young, le retour de Zach Collins est en tout cas attendu de pied ferme et cette phrase fait absolument flipper, du A de Au secours jusqu’au Z de Zach. Quoiqu’il en soit on attendra donc encore deux bons mois avant de voir Collins aller chiquenauder des attaquants et, surtout, s’écarter de quelques mètres pour envoyer de grosses bananes sur la planche, décidément c’est de plus en plus dur de se satisfaire de cette grande nouvelle.

Encore une douzaine de semaines de convalescence donc pour l’homme à la maladie des os de verre, qui sera à n’en pas douter un renfort de poids pour la raquette texane à son retour. Allez on arrête là, parce qu’on ne fait qu’écrire des choses qu’on ne pense pas et c’est pas bon pour notre santé à nous non plus. Au fait, Zach, il a son permis de tank ?

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top