Bulls

Les Bulls organiseront une « Joakim Noah Night » le 28 octobre : voilà qui va faire remonter des souvenirs, et en plus il y aura Thibs et Derrick

Joakim Noah 2 décembre 2020

Bulls – Knicks le 28 octobre. Ça s’annonce épique !

Source image : YouTube

Officiellement à la retraite depuis quelques mois, Joakim Noah garde évidemment Chicago dans son cœur, et les Bulls ne l’ont pas oublié non plus. La preuve, dans un peu plus d’un mois, Jooks sera honoré par son ancienne franchise lors d’une soirée spéciale. Mérité !

Vous pouvez déjà entourer en rouge la date du 28 octobre 2021, encore plus si vous êtes un fan des Bulls. Car ce jour-là, on pourra vivre la « Joakim Noah Night », une soirée dédiée à l’ancien pivot de Chicago et à sa grosse contribution sous les couleurs des Taureaux entre 2007 et 2016. C’est NBC Sports qui a balancé l’info. Mais pourquoi le 28 octobre ? Sans doute parce que les Knicks arrivent en ville. Les Knicks, équipe favorite de Jooks quand il était gamin mais surtout équipe coachée par Tom Thibodeau, l’ancien entraîneur de Joakim au début de la décennie 2010, quand Chicago tentait d’accéder au sommet de la Conférence Est. Et puis les Knicks, c’est aussi l’équipe où évoluent l’ancien héros local Derrick Rose ainsi que Taj Gibson, également membre des Bulls entre 2009 et 2017. Pas de doute, ça va rappeler de gros gros souvenirs dans la Windy City. En 2010-11, lors de la toute première saison de Thibs à Chicago, les Taureaux avaient terminé avec le meilleur bilan de la NBA (62 victoires pour 20 défaites) avant de s’incliner en Finales de Conférence Est contre le Heat du Big Three Dwyane Wade – LeBron James – Chris Bosh. Cette année-là, Derrick avait raflé le MVP, Thibodeau le titre de Coach de l’Année, et Joakim fut nommé dans une NBA All-Defensive Team (la seconde) pour la première fois de sa carrière.

Si les Bulls n’ont ensuite plus réussi à monter aussi haut, Joakim Noah est lui devenu un pivot de plus en plus dominant en NBA. Toujours sous les ordres de Thibs et avec un Derrick abonné à l’infirmerie, Jooks s’est tout simplement transformé en All-Star et même en candidat MVP. Oui oui ! Nommé deux fois au match des étoiles (2013, 2014), Défenseur de l’Année en 2014 (avec logiquement une nomination dans la NBA All-Defensive First Team, comme en 2013) et nommé dans la All-NBA First Team cette même saison, Noah a clairement brillé par sa polyvalence, son intensité, son énergie, son intelligence de jeu aussi, et tout ce qui fait le personnage. Au terme de la saison 2013-14, Jooks est quatrième au nombre de votes pour le MVP, derrière Kevin Durant, LeBron James et Blake Griffin. Ultra populaire durant ses années à Chicago, Noah correspondait parfaitement à la mentalité de la Windy City. Une ville à l’esprit « col bleu », qui appréciait le style du bonhomme et son mindset. Parce que Jooks, il n’était jamais du genre à baisser les yeux, peu importe les mecs en face. LeBron machin chouette, RAF. Et ça, le public des Bulls kiffait à mort.

« C’était quelque chose de spécial. Sur le parquet, on voulait représenter la ville. Chicago est un endroit difficile. La météo est folle, beaucoup de personnes sont dans la merde, et le sport est très important car ça permet à la ville de rassembler les gens. On voulait se battre, car la ville avait besoin de ça. »

– Joakim Noah, en parlant de ses années Bulls, via le podcast Knuckleheads

28 octobre, Bulls – Knicks, 2h du matin, hop c’est noté. Joakim Noah aura droit à l’hommage qu’il mérite pour les bons et loyaux services rendus à la ville de Chicago. Et quelque chose nous dit que l’ambiance sera assez dingue ce soir-là au United Center…

Source texte : NBC Sports Chicago, podcast Knuckleheads

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top