Hornets

Terry Rozier prolonge pour 4 ans et 97 millions à Charlotte : le backcourt des Hornets est verrouillé pour un bail

rozier hornets

Terry Rozier va pouvoir s’éclater encore longtemps chez les Hornets.

Source image : League Pass

La petite prolongation de la journée est à mettre au crédit des Hornets. La franchise de Michael Jordan a choisi d’accorder sa confiance à Terry Rozier pour quatre années supplémentaires. Choix logique et prime à la continuité pour Charlotte qui possède maintenant une base arrière solide pour de nombreuses années. 

« C’est trop calme, j’aime pas trop beaucoup ça. J’préfère quand c’est un peu trop plus moins calme. » Allez, même pas le temps d’écouter Jamel qu’une petite Shams Bomb est venue nous réveiller de notre sieste. L’insider de The Athletic apporte la petite info de l’après-midi avec la prolongation de Terry Rozier chez les Charlotte Hornets pour 4 ans et 97 millions de dollars. Une décision de Mitch Kupchak, GM des Hornets, et de l’ami Jojo assez logique au vu des promesses affichées par le combo-guard ces deux dernières saisons. Arrivé en Caroline du Nord il y a deux ans, Terry Rozier avait signé un contrat assez décrié à l’époque de 3 ans pour 57 millions de dollars (qui courra encore l’année prochaine). Pourtant, Scary Terry a évolué et pris une autre dimension depuis son départ de Boston. La preuve, il sort des deux meilleures saisons de sa carrière à Charlotte, dont une dernière à 20,4 points, 4,4 rebonds et 4,2 passes de moyenne. Le tout avec des pourcentages au tir en pleine progression (45% au shoot et 38% à 3-points la saison dernière).

Devenu un joueur solide et respecté en NBA, Terry Rozier s’est aussi reconverti peu à peu dans un rôle de combo-guard. Davantage un pur meneur à son arrivée des Celtics, T-Ro a joué de plus en plus arrière sous James Borrego, la faute aussi à l’émergence d’un certain LaMelo Ball. Rookie of the Year l’an dernier, Melo formera avec Terry Rozier le backcourt de Charlotte la saison prochaine et pour de nombreuses autres années sans doute. Une base arrière sur laquelle la direction avait d’ailleurs fait de la place durant l’été. Exit Devonte’ Graham (direction New Orleans), exit Malik Monk (direction Paris Los Angeles), la place est libérée pour Ball et Rozier chez les Frelons. Ajoutez à cela un petit James Bouknight en rotation, et la traction arrière des Bzz-bzz s’annonce vraiment excitante. Elle sera sans doute l’un des points forts des Hornets pour tenter d’aller décrocher les Playoffs. Après une saison prometteuse, James Borrego et ses hommes devront confirmer et batailler dur dans le milieu de la Conférence Est, à moins que… Hop on s’emballe les 30 previews en 30 jours ce n’est pas pour tout de suite.

Michael a pris son téléphone, a appelé Terry Rozier, lui a dit « tu prolonges », Terry a répondu « oui patron ». Et un deal de 4 ans signé avec les Hornets. Le boss a fait son boulot, un deal pas complètement hors de prix d’environ 25 millions l’année pour un joueur devenu une vraie garantie en NBA. Et pour vous, attention aux Frelons qui traînent près des rosiers de mamie. 

Source texte : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top