Celtics

Free Agency 2021 : Dennis Schroder à Boston pour un an et 5,9 millions, ça fait jamais que 78 millions de moins que prévu

TrashTalk Fantasy League

Bonne opération pour les Celtics, moins lucrative que prévue pour Dennis Schroder, voilà ce que ça fait d’avoir Hubert Bonisseur de la Bath comme agent.

Source image : YouTube

Il était l’un des derniers « gros » free agents disponibles sur le marché, moins gros que ce qu’il pense être mais tout de même. Après avoir successivement déclaré qu’il pensait valoir 84 patates, vu les Lakers se renforcer malicieusement et même les trente franchises faire leur petit marché sans l’appeler, Dennis Schroder part finalement… là où il restait de la place, là où quelques millions restaient disponibles. Magnifique opération de Dennis et son agent, et bonne opération mine de rien pour les Celtics.

Qu’on soit d’accord tout de suite et que personne ne nous taxe de manque de respect : Dennis Schroder peut être un fantastique joueur, simplement le garçon doit comprendre qu’il n’est pas vraiment le mix entre John Stockton et Stephen Curry. Débarqué la saison passée chez les Lakers pour prendre la place de LeBron James au poste 1, c’est un fait hein, Dennis n’a jamais vraiment pesé et s’est même attiré les foudres de quelques haters en Playoffs, le mélange entre des déclarations égocentriques et des perfs claquées au sol faisant rarement bon ménage. Résultat des courses ? Celui qui a fait les beaux et moins beaux jours des Hawks et du Thunder avant Los Angeles galérait ces derniers temps à trouver une gâche en NBA, dommage car on parle quand même d’un potentiel 20/5/5 de moyenne plein d’intensité, et la rumeur grondait même ces derniers jours sur un éventuel retour au FC Cologne (pas du tout) ou au BC Boulard (plus probable). Au final c’est donc à Boston que Dennis la Malis atterrit, pour un contrat d’un an et 5,9 millions de dollars, ce qui nous laisse à penser que soit le meneur de jeu allemand a été vraiment trop gourmand et trop impatient, soit son agent est le pire agent du monde, oui, encore pire qu’OSS.

Avec le départ pour New York de Kemba Walker les Celtics étaient à la recherche d’un poste 1 titulaire, même si la solution Marcus Smart était sérieusement envisagée depuis quelques semaines. Avec l’arrivée de Dennis en ville Marcus pourrait donc basculer à nouveau vers son rôle tellement utile de sixième homme de luxe, même si le vétéran vert reste de loin le joueur le plus altruiste du groupe. Quoiqu’il arrive un Schroder à 6 millions la saison reste une sacrée opération et Ime Udoka aura à sa disposition un backcourt interchangeable et excitant avec Dennis et Marcus donc, mais également Jaylen Brown et les jeunes Nesmith ou Pritchard qui s’éclatent en ce moment du côté de Las Vegas. Dennis Schroder s’est en tout cas exprimé hier sur son Insta, hurlant sa joie de se retrouver dans l’une des franchises les plus mythiques de la Ligue, première opération séduction avant de, on l’espère, faire du TD Garden son nouveau jardin rien qu’à lui.

Je suis heureux d’annoncer que je jouerai la saison prochaine pour les Boston Celtics ! C’est l’une des plus grandes franchises de l’histoire de la NBA et c’est un honneur de pouvoir continuer à faire ce que j’aime sous les couleurs vertes et blanches. Je serai présent chaque soir et donnerai tout sur le parquet, pour la ville. Est-ce que vous êtes prêts ? (6 millions c’est cadeau mais dîtes pas merci j’ai pas eu le choix).

Avec la signature de Dennis Schroder à Boston, cette Free Agency a désormais livré une grande partie de ses secrets, même si on reste à l’affût des cas Ben Simmons voire Damian Lillard dans les prochaines semaines. Pour Dennis Schroder l’opportunité Celtics sonne comme une belle possibilité de rebondir avant, qui sait, d’aller chercher un contrat à neuf chiffres l’été prochain, si toutefois il sort une pure saison si toutefois il engage un agent plus doué qu’Hubert Bonisseur de la Bath.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top