Bucks

Jrue Holiday et Giannis Antetokounmpo ont mis le couvercle : steal, alley-oop, photo, l’action est d’ores et déjà mythique

Une action quasiment déjà passée à la postérité.

Source image : NBA League Pass

Vous vous rappelez des derniers instants du Game 4, avec ce contre absolument monumental de Giannis Antetokounmpo sur Deandre Ayton ? On pensait que cette action serait LA plus grande action de ces Finales NBA 2021 entre les Suns et les Bucks. Mais dans le Game 5, on a peut-être vu encore mieux. Une nouvelle fois, Giannis est dans le coup, avec Jrue Holiday comme acolyte. 

Par où commencer ? Y’a tellement de choses à dire par rapport à cette action all-time qu’on risque de partir dans tous les sens. D’abord, faut se remettre dans le scénario de cette fin de match. Dernière minute de jeu, le momentum a complètement basculé en faveur de Phoenix, revenu à seulement un petit point des Bucks alors que ces derniers semblaient avoir le match en main. Au pire moment, l’attaque de Milwaukee est retombée dans ses travers sur demi-terrain, et les Suns – poussés par 20 000 fans en délire et un Chris Paul retrouvé – ont alors la possibilité de réaliser le hold-up parfait pour prendre un avantage crucial de 3-2 dans ces Finales NBA 2021. Jrue Holiday, exceptionnel tout au long de la soirée, reste sur un échec au tir et Devin Booker a l’opportunité de réaliser la meilleure imitation de son idole Kobe Bryant. 25 secondes à jouer, 120-119 pour Milwaukee, Book – 40 pions au compteur – avec la gonfle dans les mains face à P.J. Tucker. À ce moment-là, difficile d’être optimiste côté Milwaukee car tout semble aller dans le sens de Phoenix, ce qui explique sans doute pourquoi le coach des Suns Monty Williams décide de ne pas prendre son dernier temps-mort. C’est écrit, Booker est sur le point de sortir son moment signature de ces Finales NBA.

Oui, mais non.

Alors que l’arrière des Suns cherche son spot et se rapproche du panier pour tenter de dégainer, la défense des Bucks tombe sur lui. P.J. Tucker, Giannis Antetokounmpo, et SURTOUT Jrue Holiday. Ce dernier décide de lâcher Chris Paul au moment où Booker regarde vers le panier. Et quand Devin se retourne, c’est déjà trop tard. Jrue lui arrache la balle des mains comme un daron à son fils à l’heure du dîner et file en transition. L’action défensive est énorme, mais le meilleur reste à venir. Parce que derrière, malgré l’enjeu, malgré le fait qu’il n’y ait qu’un point d’écart dans un Game 5 de Finales NBA avec seulement 15 secondes à jouer, Holiday envoie Giannis Antetokounmpo au alley-oop sur un trois contre un. On connaît beaucoup de joueurs qui auraient assuré le coup. On en connaît beaucoup qui auraient simplement attendu la faute adverse. Pas Jrue. Offrande envoyée, le Freak arrive en bombe et décolle malgré la présence de Chris Paul, qui décide de faire faute sur Giannis. Mauvais calcul. Antetokounmpo claque le dunk, And-1, 122-119 Milwaukee. Jrue peut exulter, le Freak peut envoyer le regard qui tue, le match vient de basculer définitivement en faveur des Bucks. Car même si derrière Giannis vendange son lancer-franc, Milwaukee prend le rebond offensif et Khris Middleton donne quatre points d’avance depuis la ligne. Phoenix ne s’en remettra pas.

On ne sait pas comment ces Finales NBA 2021 vont se terminer. Il y a tellement de rebondissements dans cette magnifique série que tout semble possible. Mais cette action, elle est déjà mémorable et elle peut véritablement rentrer dans l’histoire si Milwaukee parvient à conclure mardi ou lors d’un potentiel Game 7. Cette action symbolise d’abord l’énorme prestation de Jrue Holiday dans ce match, en défense comme en attaque. Le meneur, dans le dur en début de série, est aujourd’hui en train de justifier plus que jamais son trade de la dernière intersaison ainsi que son extension XXL. Les comparaisons avec Eric Bledsoe ? À la poubelle, merci. Difficile de faire mieux comme point d’exclamation final pour le Jrue Holiday Game. Et pour Giannis, que dire. Son contre sur Deandre Ayton dans le Game 4 est déjà l’un des plus beaux all-time, ce alley-oop marque une nouvelle action à la fois décisive et exceptionnelle. Y’a rien à dire, le Freak est partout dans ses premières Finales. Les perfs XXL, les highlights, les big plays qui font la différence dans le money time… il fait la totale alors qu’on pensait qu’il serait diminué sur cette ultime série à cause de son gros bobo au genou. Et si tout ça se termine avec une bagouze dans quelques jours, on rentrera tout simplement dans la catégorie « légendaire ».

Pfiou, tellement d’émotions. On a tous vécu une saison compliquée, entre le COVID, l’hécatombe des blessures et tout le reste, mais ces Finales NBA 2021 sont juste fantastiques et on risque de s’en rappeler longtemps. Merci la NBA, merci le basket, tout simplement.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top