Sixers

Ben Simmons ne participera pas aux Jeux Olympiques avec l’Australie : Benny “préfère bosser ses skills”, on vous laisse réagir à cette phrase

Ben Simmons JO

Le meilleur moyen d’être bon à la rentrée, c’est le cahier de vacances cher Ben.

Source image : montage TrashTalk

Ben Simmons est dans la tourmente médiatique après sa série catastrophique en attaque avec les Sixers et ses dernières déclarations vont dans le sens d’une volonté de progresser offensivement. Pour montrer son envie de bien faire à sa franchise, il serait même prêt à sécher les Jeux Olympiques avec la sélection australienne pour bosser son shoot et son jeu offensif en général. Dans les rumeurs de transfert depuis l’élimination des siens, Simmons semble prêt à se plier en quatre pour rester dans la cité de l’amour fraternel. 

Après avoir fait son mea culpa en conférence de presse et alors qu’il en a pris pas mal dans la gueule, notamment par Doc Rivers et Joel Embiid, Ben Simmons montre encore une fois des signes de volonté de se faire pardonner. Il faut dire que le meneur de Philadelphie a été exaspérant dans la série face aux Hawks et qu’il faudra bien plus que de belles excuses pour convaincre la direction de Philly de le garder. Visiblement, Simmons aurait fait un choix fort pour achever son process de rédemption : le Fresh Prince va probablement faire une croix sur les JO de Tokyo pour travailler son jeu offensif selon Brian Windhorst d’ESPN.

Décision à la fois compréhensible et décevante pour tout fan de compétition FIBA. Sentant le vent tourné à son égard, Simmons a peut-être besoin de rassurer son management pour faire croire à un changement radical à la rentrée. Cette décision ne le mettrait pas dans le rouge pour la saison prochaine et devrait lui permettre de travailler davantage. Ben Simmons envisagerait même de changer sa main de shoot, alors qu’il tire actuellement de la gauche. Blake Schuster de Bleacher/Report rapporte qu’il ne serait pas impossible en effet que ce changement soit effectué chez le joueur. Les Sixers sont assez confiants sur le fait qu’il puisse enfin trouver son rythme au shoot et effectuer de bons progrès dès cet été sur cet aspect du jeu. Cela étant, les JO auraient tout à fait pu être un bol d’air frais pour lui. Mener une équipe de haut standing au niveau international aurait pu remettre Simmons d’attaque pour la rentrée. Même pour les Sixers, cette décision aurait pu faire remonter la valeur du joueur, laquelle n’a jamais été aussi basse depuis son arrivée dans la Ligue. L’Australie ne reste pas pour autant dépourvue de talents et a su montrer lors du Mondial 2019 que l’on pouvait compter sur elle pour jouer les trouble-fêtes dans les compétitions internationales. Arrivés 4e, les Australiens ont prouvé leur valeur avec Patty Mills à la baguette pour driver ses coéquipiers en bon capitaine. Parmi les autres NBAers potentiellement présents, on peut citer également le coéquipier de Simmons à Philly, Matisse Thybulle, ou encore Matthew Dellavedova, Joe Ingles et Aron Baynes. Reste à savoir qui rejettera l’invitation et qui l’honorera. Simmons a tout intérêt à faire de réels progrès au shoot et même plus globalement au scoring avec un bon travail cet été pour justifier cette absence à Tokyo. Dans le cas contraire, ça risque de jaser fort, que ce soit à Philadelphie ou au pays des kangourous.

Ben Simmons risque de zapper les JO et il fait sans doute ce qui est le mieux pour lui. Cette décision a été sûrement prise de concert avec l’encadrement des 76ers, peut-être même encouragée par ces derniers. Ne reste plus qu’à bosser avec la machine à shoot et à développer des skills pour être dangereux sur demi terrain. Comme l’impression qu’on répète cette phrase depuis quatre ans. 

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top