Bucks

Les Bucks ont fait le boulot à la maison : 107-96, 2-2 et un Kyrie blessé à son tour, y’a comme une odeur de série qui tourne

Bucks Giannis 13 juin 2021

Les Bucks qui égalisent, Kyrie qui chute, et le momentum de la série qui vient de tourner ?

Source image : NBA League Pass

Les Bucks recevaient les Nets ce soir pour espérer revenir à hauteur dans la série au couteau qui oppose les deux franchises. Giannis et les siens se savaient dans l’obligation de gagner : ont-ils rempli la mission ? On vous raconte tout ça dans le récap avec un grand R. 

Pour la jolie box score maison, c’est juste là. 

Milwaukee avait déjà remporté une bataille de tranchées au Game 3 en limitant au max les deux stars adverses et ils espéraient sans doute un scénario similaire pour celui-ci. Le début de match se fait au son des runs même si Brooklyn prend le meilleur départ. Les Bucks se réveillent progressivement, bien portés par l’agressivité contagieuse d’un P.J Tucker en mode soldat ultime. Dans la gorge de KD en défense, en sniper du corner en attaque, le bulldog fait grave le taf. Les deux équipes se rendent coup pour coup jusqu’au milieu du second quart-temps et la mauvaise chute de Kyrie Irving qui retombe à moitié sur le pied de Giannis. Pas besoin de faire médecine pour deviner que la cheville a tourné et qu’il faudra faire sans Uncle Drew pour finir ce Game 4. Hasard ou coïncidence, mais en fait aucun hasard, le momentum passe aussitôt dans le camp des Bucks qui enfoncent le clou face à des Nets qui ont pris un coup sur la tête. Kevin Durant a beau sortir le grand jeu dans le troisième quart-temps, le supporting cast ne suit pas et le symbole ultime de cette solitude offensive est le fait que Kyrie Irving finira second scoreur de son équipe alors qu’il n’a joué que dix-sept minutes (et inscrit onze points). En face, Milwaukee n’a pas trop eu à forcer son talent pour achever la bête blessée et les cinq dernières minutes ont surtout permis aux joueurs du bout du banc d’aller faire un peu de sport. Coucou Axel Toupane et Timothé Luwawu-Cabarrot au passage !

Défaits une deuxième fois d’affilée, les Nets ont surtout perdu Kyrie Irving, soit le deuxième membre de leur Big Three. Alors que les premières nouvelles semblent positives, le flou risque d’entourer la participation du meneur et du barbu pour la(es) prochaine(s) rencontre(s). Ceux qui auront vu le match l’attesteront sans aucun doute : il y a eu un avant et un après blessure. Si Kevin Durant a encore fait ses stats (28 points, 13 rebonds mais à..36% au tir et 1/8 de loin), on n’a jamais senti Brooklyn capable de revenir à hauteur. De là à imaginer une fin de série particulièrement difficile pour les Nets ? Il vaut mieux éviter les conclusions hâtives car le collectif reste de qualité et a déjà montré sa solidité à plusieurs reprises. Côté Milwaukee, on sent avec envie l’odeur du sang et le public l’a clairement compris en scandant des « Bucks in 6 » pendant le garbage time. On espère bien entendu que la série ne se jouera pas sur des coups du sort mais celui de ce soir pourrait peser lourd alors qu’on approche du moment clé de la série.

Les Bucks ont remis les pendules à l’heure et sont revenus à égalité après deux matchs solides à la maison. Les Nets ont pris double-peine avec la défaite et la sortie de Kyrie Irving mais le prochain match aura lieu à la maison et il y aura peut-être de bonnes nouvelles d’ici là pour Steve Nash et son staff. Vous l’aurez compris, le Game 5 s’annonce particulièrement bouillant et crucial. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top