Apéros TT

Les Blazers en mode désillusion : l’heure de tourner une page pour Damian Lillard ? Apéro TrashTalk

Sortis prématurément des Playoffs, les Blazers font partie des grosses déceptions de la saison en NBA. En place depuis 2012 sur le banc de Portland, Terry Stotts n’a pas résisté à cette désillusion et il devrait encore y avoir du mouvement dans l’Oregon durant les prochaines semaines. C’est pour débriefer cette saison au bilan très mitigé et anticiper la suite que nous vous proposons de vous poser une heure devant cet Apéro TrashTalk spécial Blazers. Zou, c’est parti !

Ici-même, le lien censé accompagner absolument toutes vos journées

La défaite en double prolongation à Denver lors du Game 5 a fait mal. Forcément, quand les 55 points de Damian Lillard n’arrivent pas à empêcher la défaite, ça soulève pas mal de questions. Suite à une dernière déception à domicile et l’élimination des Blazers au premier tour des Playoffs en six manches, le président Neil Olshey n’a pas tardé à désigner un premier coupable : out Terry Stotts et merci pour cette décennie de coaching. L’avenir s’écrit peut-être avec Chauncey Billups, Becky Hammon ou Mike D’Antoni qui vient lui aussi d’obtenir un entretien avec la direction de Rip City. Mais ce n’est pas tout car en coulisses on s’agite pour encore mieux entourer Dame malgré le gros recrutement déjà effectué l’été dernier. Le meneur a toujours promis loyauté à sa franchise de toujours mais ces échecs à répétition commencent à peser lourd et il ne faudrait pas qu’il commence à douter de son avenir dans la ville des roses. C’est son lieutenant, C.J. McCollum qui pourrait faire ses valises durant l’été si l’on en croit certaines rumeurs. Toujours est-il le 29è defensive rating de la Ligue, il va falloir faire quelque chose pour mieux protéger l’arceau des Pionniers l’année prochaine car sinon le déceptions risquent de s’accumuler et le prime du numéro 0 va continuer à être gâché.

Vous connaissez la formule. On s’installe confortablement, on prend de quoi grignoter, on écoute et on réagit si on a envie. Allez, let’s go !

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top