Equipes

Les Lakers vont entamer la défense de leur titre à partir du spot 7 : peuvent-ils vraiment aller au bout en partant d’aussi loin ?

LeBron James Anthony Davis pari

Gros gros défi pour LeBron et Cie.

Source image : YouTube

Obligés de passer par la case play-in tournament pour se qualifier en Playoffs, les Lakers vont aborder ces derniers en septième position. Un spot bien bas pour la bande à LeBron James et Anthony Davis mais les blessures des deux superstars ont fait dérailler un peu la saison des champions en titre, qui vont désormais tenter de survivre lors du parcours du combattant qui les attend. Alors, ce doublé, possible ou pas ?

« Ce sera le plus grand défi de l’histoire pour une équipe NBA ». Quand le journaliste de The Athletic Bill Oram a interrogé Jared Dudley sur le challenge qui attend les Lakers, qui vont défendre leur titre en tant que septièmes à l’Ouest, le chauffeur de banc préféré de ton chauffeur de banc préféré n’y est pas allé par quatre chemins. On sait que Jared aime souvent ouvrir la bouche pour sortir de grandes déclarations mais là, ça mérite clairement qu’on s’y penche dessus. On l’a vu lors du play-in tournament face aux Warriors, rien ne sera facile pour les champions NBA 2020. Touchés par les blessures de LeBron James et Anthony Davis en deuxième partie de saison régulière, les Lakers sont progressivement tombés au sein d’une Conférence Ouest sans pitié. Et désormais, ils cherchent à retrouver leur mojo pour réaliser un gros run en postseason et chercher le doublé. Leur première mission, c’était de se débarrasser d’une dangereuse équipe de Golden State, menée par un Stephen Curry inhumain et prêt à envoyer les Lakers au bord de l’élimination. Mission accomplie, sans pour autant rassurer, les hommes de Frank Vogel montrant deux visages bien différents au cours de la rencontre, tout ça avec un LeBron qui ne semblait pas au top physiquement. Le prochain challenge ? C’est donc ce rendez-vous avec les Phoenix Suns, deuxièmes de l’Ouest et auteurs d’une campagne très solide sous l’impulsion notamment d’un Chris Paul une nouvelle fois en mode patron. En clair, faudra être au taquet d’entrée et les Lakers n’auront pas le luxe de pouvoir commencer la défense de leur titre tranquillement comme ils l’auraient sans doute espéré. On peut dire que rencontrer les champions en titre au premier tour – avec LeBron et AD de retour sur les terrains – n’est vraiment pas un cadeau pour les Suns, mais l’inverse est tout aussi vrai.

Quand on jette un œil dans les livres d’histoire de la NBA post-merger, on se rend compte que les Lakers vont tenter d’accomplir quelque chose d’unique. Car depuis 1976, aucune équipe classée septième n’a réussi à remporter le titre NBA. Aucune. Et seulement une a réussi à atteindre les Finales NBA en étant classée aussi bas, à savoir les Knicks de 1999, vainqueurs de la Conférence Est après avoir terminé huitième au terme de la régulière, vous savez cette régulière raccourcie par le lock-out. Les Knicks s’étaient finalement inclinés 4-1 face à des Spurs briseurs de rêve. En parlant de rêve, seule une franchise portée par Hakeem « The Dream » Olajuwon pouvait espérer aller au bout en partant de loin. En 1995, les Houston Rockets avaient remporté le doublé malgré une décevante sixième place en saison régulière. Après avoir déjà tenté le coup en 1981, sans succès (défaite 4-2 en Finales NBA face aux Celtics en tant que sixièmes de l’Ouest), les Fusées avaient réussi à conclure leur parcours magique, devenant la plus « faible » équipe de régulière à terminer sur le trône depuis la fusion de 1976. « Ne jamais sous-estimer le cœur d’un champion » disait le coach Rudy Tomjanovich. On va forcément garder cette quote mythique dans un coin de notre tête par rapport aux Lakers version 2021, d’autant plus que le contexte autour de ces derniers est particulier et que la saison en elle-même fut différente des autres pour les raisons qu’on connaît. Mais cela vous montre un peu le défi qui se dresse sur la route des champions en titre cette année.

Phoenix au premier tour, Nuggets ou Blazers au second, Jazz, Clippers voire Mavericks en Finales de Conférence (désolé les Warriors ou les Grizzlies, on n’y croit pas), voilà le parcours potentiel des Lakers s’ils parviennent à aller aussi loin. Cette année, peut-être plus que jamais, l’Ouest est très ouvert et tout semble possible. Cela est lié notamment aux incertitudes qui entourent les Lakers et cette vulnérabilité qu’on a pu observer ces derniers temps chez les champions en titre, initialement grands favoris à leur propre succession. Mais on le sait, LeBron et Cie n’accordent pas une grande importance à leur place dans le tableau de Playoffs car ils savent qu’ils peuvent battre n’importe qui s’ils évoluent à leur niveau et que l’infirmerie reste vide. « Je ne regarde pas notre classement. Cela n’a pas d’importance » disait le King récemment. « Nous avons l’occasion de faire quelque chose de spécial, peu importe notre place » déclarait Anthony Davis. Arrogance ? Pas vraiment, plutôt la confiance du champion. Ce n’est pas un hasard si certaines franchises – les Nuggets et les Clippers pour ne pas les citer – ont fait en sorte, parfois de façon assez grossière, d’éviter la route des Lakers au premier tour des Playoffs. Maintenant, peuvent-ils vraiment devenir la première équipe de l’histoire de la NBA à aller au bout en partant de la septième place de l’Ouest ? Peuvent-ils réaliser le back-to-back sans jamais avoir l’avantage du terrain ? Faire le doublé, c’est déjà hard quand vous êtes dans le haut du tableau car tout le monde veut vous détrôner, ça le sera sans doute encore plus pour ces Lakers 2021.

Le défi est grand, la route semée d’embûches, mais les Lakers ont l’occasion de marquer l’histoire de la NBA en réalisant quelque chose d’unique. Typiquement le genre de défi pouvant booster LeBron James et Anthony Davis. La défense de leur titre commence officiellement dans deux jours, au milieu du désert de l’Arizona où les Cactus piquent très fort. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top