News NBA

Giga embouteillage à l’Est : Heat, Knicks et Hawks sont à égalité au classement, mais qui finira en 4-5-6 ?

conférence est
Source image : Montage YouTube

Pendant que certaines équipes tentent de trouver leur place au sein du play-in tournament, d’autres franchises sont empêtrées dans un embouteillage infernal. C’est notamment le cas des Knicks, des Hawks et du Heat, qui sont littéralement à égalité au classement à seulement 4 jours de la fin de la saison régulière 2020-21. On fait le point ? On fait le point.

Voici le genre de scénario qui doit fortement plaire aux grandes instances de la NBA, et qui décuple le nombre de maux de crânes dans les rangs des fans. Lorsque les Playoffs approchent, les places au classement deviennent de plus en plus importantes. Car oui, même si on essaye de calculer le moins possible les dernières rencontres de la saison, chacun essaye de se garer de la manière la plus avantageuse possible. Et hop, j’évite tel adversaire au premier tour. Et hop, je me range dans le bon coin du second tour afin d’éviter un poids lourd. Et hop, on a bien joué cette équipe cette saison donc on veut bien les affronter sur une série en 7 matchs. Alors que le bilan final des 30 équipes NBA sera cimenté dans l’histoire ce lundi, les Hawks, le Heat et les Knicks sont aujourd’hui aux places 4, 5 et 6 de la Conférence Est… avec un bilan similaire de 38 victoires pour 31 défaites. Mais comment expliquer la répartition des places actuelles ? Et comment aborder ces prochains jours sans se vider une caisse d’Advil dans le gosier ? Justement, les réponses on va vous les proposer ci-dessous. On respire, et on y va.

Avec les résultats de cette nuit, c’est peu dire si certains se sont levés en clignant des yeux devant le classement général de la NBA. Miami qui l’emporte à Boston, New York qui s’incline à Los Angeles, et en prenant la victoire d’Atlanta la veille contre Washington, c’est soudainement le gros bordel. Il faut comprendre que pour ces trois équipes, qui veulent se positionner au mieux en Playoffs, finir 6ème signifie affronter les Bucks ou les Nets au premier tour. Mauvais délire. Le premier réflexe consiste donc à utiliser les tie-breakers. Dans une configuration à deux équipes à égalité, on utilise généralement les confrontations directes entre ces deux équipes. Mais ici… c’est un plan à trois. Il faut donc retrousser ses manches, et aller puiser dans les bouquins de la Ligue afin d’expliquer le classement de ce mercredi. Profitons de ce joyeux alignement des planètes pour effectuer un rappel global.

# Tie-breaker à 2 équipes :

  • Bilan des confrontations directes entre les deux équipes
  • Leader de division mieux classé que non-leader de division
  • Bilan face aux équipes de la même division (si les deux équipes sont dans la même division)
  • Bilan face aux équipes de leur conférence

# Tie-breaker à 3 équipes :

  • Leader de division mieux classé que les non-leaders de division
  • Meilleur bilan dans les matchs à opposition directe entre les 3 équipes
  • Bilan face aux équipes de la même division (si les 3 équipes sont dans la même division)
  • Bilan face aux équipes de leur conférence

_____

Du coup chef, tu nous expliques ?

Atlanta, qui a battu Miami 2 fois sur ses 3 confrontations cette saison, est leader de sa division. Ce qui n’est pas le cas des Knicks, eux qui sont dans la très relevée Division Atlantique où Sixers et Nets mènent la danse. Ainsi, en suivant la première règle des tie-breakers à trois équipes, ce sont les Hawks qui prennent le dessus sur les Knicks et le Heat. Derrière, lorsqu’il faut départager New York et Miami, ce sont les affrontements entre ces équipes qui font la diff. Et c’est là que Miami, ayant remporté ses 3 matchs face aux Knicks cette saison, se retrouve avec un bilan de 4-2 dans ce trio Heat – Knicks – Hawks, tandis que les potes de Julius Randle sont eux restés à un bilan de 3-3 dans ce trio là. D’où le classement actuel, Hawks en 4, Heat en 5 et Knicks en 6. Alors vous me direz, en voilà une de règle bizarre vu que les Hawks ont le pire bilan de ces trois équipes dans les confrontations directes (2-4). Mais ce n’est pas la première fois qu’on lâche un emoji WTF, donc on suit les règles et zou.

Quid de la suite ? Et bien ça au moins, on peut le comprendre aisément et c’est fort intéressant. Trois matchs sont au programme de ces trois franchises, et c’est peu dire si chaque résultat pèsera lourd dans la balance. Comme on peut le voir ci-dessous, l’avantage sur le papier est clairement côté Hawks, avec deux RTT potentiels contre Houston et Orlando tout en essayant d’écarter des Wizards privés de Bradley Beal. Les Knicks jouent quant à eux leurs trois matchs à domicile, mais face à des équipes qui vont batailler ferme à l’approche du buzzer. Miami ? Reste à voir ce que cela donnera contre deux mastodontes, les Bucks et les Sixers. Vu la forme d’Adebayo et sa bande, tout est possible.

Ce qui est sûr, c’est que ce finish promet d’être épique entre les Hawks, les Knicks et le Heat. Quelles sont les deux équipes parmi ce trio qui s’affronteront aux places 4-5 lors du premier tour des Playoffs ? Quelle équipe héritera de la triste 6ème place, certainement synonyme de mise à mort face aux Bucks ou aux Nets ? Vous avez toutes les infos sous les yeux, et quatre jours pour comprendre les règles des tie-breakers. Bonne chance à toutes et à tous.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top