Knicks

Un Derrick Rose de gala fait plier les Clippers : 25 points, 8 passes à 11/17, et un doux parfum de Playoffs qui se rapproche pour les Knicks

Derrick Rose Knicks 9 mai 2021

MVP un jour, MVP toujours.

Source image : NBA League Pass

Après deux défaites de rang, New York espérait pouvoir se relancer sur le terrain des Clippers. Un adversaire loin d’être facile à prendre mais impossible n’est pas Knicks. C’est parti pour le récap. 

Le boxscore maison c’est par là. 

Une défaite chez les Nuggets et puis une autre chez les Suns, voilà la quatrième place de New York menacée par le peloton à l’Est. Pour ne rien arranger, il faut aller rendre visite à l’ogre Clippers et ses deux stars pour un déplacement qui sent le sapin. Pourtant, loin d’être impressionnés, les hommes de Tom Thibodeau n’ont jamais semblé dépassés par l’enjeu de la rencontre et ils ont joué les yeux dans les yeux avec les joueurs de L.A. Un match qui se caractérise par quelques belles séquences défensives des deux côtés et des leaders qui ont constamment été challengés. Julius Randle a eu le droit à un traitement maison avec Marcus Morris, Paul George, Nicolas Batum mais aussi Pat Beverley en bodyguards. Si le maire de New York a vécu une soirée plus compliquée que d’habitude, il a au moins brillé dans le money time avec des paniers importants (dont un sur la tête de Batman) pour garder les Californiens à distance. Le premier rôle était de toute façon tenu par un autre artiste de la balle orange, lequel nous offre une dose de nostalgie soir après soir.

Vous l’aurez compris, on parle de l’ami Derrick Rose. L’ancien MVP avait sorti sa cape de superhéros et la défense adverse n’a juste rien pu faire pour le contenir. 25 points, 8 passes, 5 rebonds à 11/17 pour le chouchou du Madison Square Garden. Parfait pour attaquer le cercle, efficace de loin, super à la création, il est l’homme du match sans la moindre contestation. Il aura brillé là où Kawhi Leonard et Paul George ont échoué. S’ils avaient bien débuté, ils sont vite rentrés dans le rang grâce à une belle défense des Knicks. Pour le rapport cocorico : Nicolas Batum a encore été très bon dans son rôle de couteau-suisse prêt à tout (bien) faire. À mesure que le scénario du match leur filait entre les doigts, on a senti pas mal de frustration chez les Clippers et cette défaite fera office de piqûre de rappel alors qu’on approche de la postseason. En parlant de Playoffs, New York fait la belle opération du jour puisque Boston a perdu peu de temps avant contre Miami. L’écart avec la septième place grandit et les joutes printanières ne semblent désormais plus un mirage lointain mais bien une réalité qui n’attend que d’être saisie. Cela pourrait tomber dans quelques jours.

Les Knicks font chuter les Clippers au Staples Center, c’est une première depuis la saison 2010-11 ! Hasard ou coïncidence, New York avait retrouvé les Playoffs cette année-là. Il se pourrait que le scénario se reproduise une fois de plus. 

1 Comment

1 Comment

  1. aymeric inpong

    14 mai 2021 à 0 h 00 min at 0 h 00 min

    Comme au bon vieux temps. Go derrick

    Aymeric Inpong

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top