Knicks

Simi Shittu et Didi Louzada débarquent sur votre League Pass : arrêtez tout, ceci est l’info la plus importante de la journée

TrashTalk Fantasy League Mr Bean

Simisola Shittu chez les Knicks, et Marcos Henrique Louzada Silva à New Orleans, pour être tout à fait précis.

Source image : YouTube

Si la fin de la saison régulière est pour beaucoup d’entre vous synonyme de dernière ligne droite avant les Playoffs, de matchs aux couteaux entre des équipes qui ne lâchent rien pour décrocher le meilleur spot possible en postseason… sachez qu’il existe en NBA un monde parallèle, dans lequel le dernier mois de compétition sert aussi à quelques franchises de laboratoire géant, dans lequel on teste et reteste d’éventuelles nouvelles pépites, dans lequel on étudie des randoms incroyables servant parfois simplement à compléter un roster, pour la forme. Nouvelle preuve x2 de ce drôle de système avec les signatures hier de Simi Shittu et Didi Louzada, dont le simple fait d’écrire les noms nous fait aimer encore un peu plus notre métier.

Incroyable mais vrai, les dénommés Simisola Shittu et Marcos Henrique Louzada Silva, plus communément appelé Didi parce que c’est plus mims, font donc leur apparition aujourd’hui dans les rosters NBA. Qu’on soit d’accord c’est clairement le nom des deux loustics qui nous a poussé à gratter quelques lignes, mais pas de raison que deux profils comme les leur ne trouvent pas leur public alors qu’on parle tous les jours d’Andre Drummond et de Pascal Siakam, rapport à leur niveau en 2021 t’sais. Simi et Didi, deux destins qui n’avaient rien pour se croiser mais comme quoi, la vie nous réserve parfois des surprises.

Simi ? De son prénom complet Simisola, ça ressemble à Emile Zola, nous vient d’Angleterre et a donc probablement mal vécu ces dernières semaines de royauté en deuil. Non drafté puis signé par les Bulls avant d’être libéré dix jours plus tard en 2019, puis signé par les Bulls avant d’être… libéré dix jours plus tard en 2020, Simi a donc fait la totalité de sa carrière cainri entre les Bulls de… Windy City et les Knicks de… Westchester, en G League donc, des Knicks qui lui offrent pour cette fin de saison un two-way contract et qui nous vendront peut-être du rêve avec ce produit maison, même si l’intérieur semble davantage avoir été signé pour jouer dans le bac à sable avec Norvel Pelle et Jean-Claude Rato (un mec de la buvette).

Didi ? Pas seulement un tube de Khaled donc, mais également un international brésilien drafté par les Hawks en 2019 et qui avait immédiatement rejoint la Team Pelicans dans l’échange qui avait permis aux Hawks de récupérer De’Andre Hunter et aux Pels de mettre la main sur le duo de Hall Of Famers Jaxson Hayes / Nickeil Alexander-Walker. Depuis ? Marc-Henry a plutôt arpenté les lattes australiennes avec la franchise des Kings de Sydney, le nom Kings ayant d’ailleurs peut-être un rapport avec la présence du mot « lose » dans Louzada, toujours est-il que c’est carrément un contrat longue durée qui lui a été offert par le board des Pelicans. Probablement une idée derrière la tête des dirigeants de NOLA, qui voient sans doute dans ce meneur de 21 ans une potentielle arme pour les années à venir au côtés de l’autre bête féroce dont vous connaissez tous le nom (pas Steven Adams, l’autre).

Pas tous les jours en tout cas que l’on peut claquer un papelard en sortie de nuit sur deux mecs qui s’appellent Simi et Didi, et selon nous cette info ne pouvait juste pas vous échapper. Pour voir les débuts de Khaled et Emile Zola en NBA il faudra peut-être attendre, peut-être très longtemps d’ailleurs, mais au moins, désormais, vous ne pourrez plus dire que vous n’étiez pas au courant.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top