Nets

Le Big Two des Nets trop chaud pour les Suns : Kyrie Irving vient d’une autre planète, Kevin Durant sort d’un jeu vidéo, et il manque encore… James Harden

Kevin Durant Nets 26 avril 2021

Retour gagnant pour Kevin Durant.

Source image : NBA League Pass

C’était le choc de la nuit et il a débouché sur un match à la hauteur de nos attentes. Chris Paul et Devin Booker pour les Suns, Kyrie Irving et Kevin Durant les Nets, c’est parti pour le récap avec un grand R. 

Le boxscore maison c’est par ici.

Le premier de l’Est contre le second de l’Ouest, quatre All-Stars en puissance sur le parquet et la blinde de bons role players tout autour. On avait de quoi se mettre bien ce soir du côté du Barclays Center. Il ne fallait pas arriver en retard pour voir les premières arabesques d’un Kyrie Irving (34 points, 12 passes, 6 rebonds en 53/71/100…) qui avait activé le mode « ne rate pas un shoot ». Il porte son équipe pendant tout le début de la rencontre mais il semble un peu seul face à des Suns qui répondent en groupe. Heureusement pour Uncle Drew, un joueur pas trop mauvais sort du banc en début de second quart-temps. Son nom ? Kevin Durant. De retour après trois matchs d’absence, le Snake ne perd pas de temps pour reprendre ses marques. L’histoire retiendra que son premier tir est un floater sur une jambe qui fait ficelle. Normal. Le début d’une longue soirée pour quiconque essaiera de freiner l’ancien MVP. 33 points à 57% au tir, le tout en seulement… 28 minutes. Le mec semble jouer avec des enfants et il a encore sorti tout son arsenal offensif dont le désormais célèbre : je monte la balle l’air de rien et je plante à 3 points en première intension sur la tête du premier venu. Mesdames et Messieurs, Kevin – 2K – Durant.

Le duo des Nets et ses 67 points combinés ont été une équation que les Suns n’ont jamais su résoudre malgré un match sérieux. La grosse erreur de la soirée côté Phoenix aura sans doute été de jouer à qui plante le plus avec Brooklyn. Difficile de faire jeu égal en attaque avec ce genre de pyromanes. L’identité défensive des hommes de Monty Williams ne s’est pas vue ce soir et c’était pourtant le facteur qui pouvait leur permettre d’arracher cette rencontre. Devin Booker a sorti le lance-flammes toute la soirée et Deandre Ayton a fait un beau chantier dans la raquette mais il manquait sans doute un Chris Paul plus incisif dans le money time pour vraiment avoir une chance. L’absence de Jae Crowder s’est aussi fait sentir alors que Cam Johnson paraît encore tendre pour être titulaire malgré quelques bonnes coupes en attaque. L’équipe semble un peu sur les rotules et cette défaite, la deuxième de suite, intervient juste avant un gros déplacement à New York. Attention, les Clippers sont à la porte de la deuxième place.

Kevin Durant et Kyrie Irving s’occupent de tout pour les Nets et c’est Phoenix qui en a fait les frais. Deux prestations masterclass et un frisson qui nous parcourt le dos à l’idée qu’il manquait un certain… James Harden sur le parquet. Vivement les Playoffs. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top