Los Angeles Clippers

Paul George et Kawhi Leonard se régalent face à Portland : plus perméable que la défense des Blazers, ça s’appelle une éponge

Bob l'éponge 7 avril 2021

Heureusement que les mecs ont ralenti, parce que ça partait en bon gros 180-145 des familles.

On se doutait évidemment que ce feu d’artifice de la nuit prendrait des airs de All-Star Game, compte tenu de la force de frappe offensive des deux équipes couplée à la défense cataclysmique des Blazers depuis un mois (environ 1000 points encaissés par match). Trokoul, ce fut encore mieux que ça avec un match parti sur des bases all-time et terminé avec un score cumulé de 249 pions inscrits. Comme prévu ça a snipé dans tous les sens, et comme prévu les défenses ont pris des photos en plein match.

La boxscore maison de ce beau bout de gruyère, c’est juste ici

Si vous êtes un joueur solide en TTFL, vous avez peut-être tenté Paul George ce soir, à moins d’avoir switché au dernier moment sur Jayson Tatum, auquel cas vous êtes un demeuré. Passée cette auto-critique nécessaire, on vous annonce donc qu’au bout d’un quart-temps Paul George avait déjà scoré 22 points, douze minutes à l’issue desquelles les Blazers avaient déjà encaissé… 47 points. Ah ouais, à ce point-là. C.J. McCollum qui entretient la flamme, ok, mais face à Portland n’importe quel mec qui a déjà fait un peu de basket peut très vite devenir Kobe Bryant, et face à Enes Kanter même Simon Barbier peut très vite passer pour Hakeem Olajuwon. Les coéquipiers de Pulverisator P font donc évidemment la course en tête, et en face, malheureusement et étonnamment, Damian Lillard n’est pas dans un grand jour, probablement gêné par la présence en face de lui d’un certain Patrick Beverley, revenu aux affaires juste au moment d’affronter l’un de ses ennemis préférés. Un Patoche qui avait d’ailleurs lancé les hostilités en tout début de match et qui aura donc gêné Damien pendant toute la soirée, obligeant son compère au nez cornu et… son autre compère au nez cornu (Norman Powell) prendre les choses en main en attaque. En défense ? Personne ne prend les choses en main côté Portland et Paul George continue son festival, il ne l’arrêtera jamais, Kawhi Leonard se gausse également en silence, alors que, ô surprise, Reggie Jackson se transforme en Steve Nash 2005.

Le gros deuxième quart des hommes de Rip City n’y fera rien, les Clippers en profitent pour intégrer DeMarcus Cousins à la rotation, Rajon Rondo également fera ses débuts avec LAC en contenant à son tour Damian Lillard, et la moindre accélération sera synonyme de nouvel écart en faveur de la troupalou. Au final ? Le All-Star Game attendu a bien eu lieu, C.J. McCollum et Norman Powell ont le tarin en trompette et cumulent 56 points, Paul George termine avec 36 pions au compteur et Kawhi Leonard paraphe le tout avec 29 points, 12 rebonds, 7 passes et des mains qui chaussent du 72. Enes Kanter termine pour sa part la rencontre avec 13 points, 15 rebonds et 240 points encaissés malgré un +/- trompeur, et les Blazers se morfondent donc dans leurs soucis défensifs, dans leur absence défensive même, qui va vite devenir problématique quand le temps des Playoffs montrera le bout de son… nez, rien çà voir cette fois-ci avec le backcourt sus-cité.

Score final 133-116, dans un match qui aurait pu finir dans des hauteurs encore plus folles, et deux constats implacables après ce match : la puissance et l’aisance offensive de ces deux grosses écuries de l’Ouest mais une gruyèrance problématique pour la franchise d’Oregon. Un souci qu’il faudra vite régler, car à Portland on rentre comme dans du beurre, et tout ça ne ressemble guère à un bail d’équipe qui gagne en postsesaon.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top