Blazers

Portland n’est pas venu à Tampa pour bronzer : 122-117, et C.J. McCollum qui fout la clim au meilleur des moments

CJ McCollum 29 mars 2021 Portland Blazers

C.J a achevé le Dino blessé.

Source image : NBA League Pass

Ce match sentait bon les retrouvailles pour Norman Powell, Gary Trent Jr. et Rodney Hood, quelques jours seulement après le trade entre Portland et Toronto. Avantage au premier qui repart avec la victoire même si tout n’a pas été facile, loin de là. 

Pour le boxscore maison c’est par ici.

Pas de Kyle Lowry au coup d’envoi et GTJ obtient donc une place de titulaire pour affronter son ex. Lui et Powell ont à peine le temps de se montrer qu’ils sont déjà en foul trouble. Le match se joue à un rythme élevé et les attaques prennent le pas sur les défenses. À ce petit jeu, Toronto se montre un peu plus appliqué alors que Portland continue les portes ouvertes. On attendait Trent Jr ou Norman mais c’est finalement Rodney Hood qui est le plus en jambes. Pascal Siakam et OJ Anunoby sont agressifs en attaque alors que Damian Lillard se limite à un rôle de distributeur : il est déjà à 10 passes à la pause. Portland était à la rue tout le premier quart, ils remontent petit à petit la pente et Toronto ne rentre plus ses shoots, entre maladresse de loin et une défense qui s’est bien adaptée. Merci Robert Covington. L’ancien des Rockets donne le ton derrière et son énergie est contagieuse, il semble se démultiplier. Tampa ne plante que dix petits points au retour des vestiaires et on se dit que le match a bel et bien tourné. Portland ne lâche pas le morceau mais les Raptors font un run pour arracher une fin de match serrée. C.J McCollum, inconsistant jusque-là s’offre un coup de chaud pour planter sept points de suite. Malgré un petit coup de flippe sur la fin, les hommes de Terry Stotts finissent le boulot sur la ligne pour s’offrir une troisième victoire de rang.

Toronto avait les cartes pour remporter ce match mais il est dur de gagner une rencontre en jouant une mi-temps et demi. Ils ont quand même su trouver les armes pour revenir sur la fin alors qu’ils avaient pris un gros coup de froid mais il manquait sans doute un ou deux gros shoots pour inverser la tendance. Le genre de taf que Lillard ou McCollum ont su faire dans le camp adverse. Hormis ça, on devrait retrouver trois ou quatre actions dans le top 10 du matin, sinon on n’y comprend plus rien. Au choix : la bâche de Boucher, le 360 reverse lay-up de Derrick Jones Jr ou encore le gros poster d’Aaron Baynes sur Norman Powell.

Portland résiste au comeback des Raptors pour s’imposer à Tampa. Un collectif qui tourne bien, sept joueurs à plus de dix points et des leaders qui prennent le lead au meilleur des moments. Prochain rendez-vous : à Detroit jeudi. Toronto essaiera d’oublier cette seconde défaite d’affilé face à ces mêmes Pistons dès demain en back-to-back. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top