News NBA

On connaît les finalistes pour le Hall of Fame 2021 : comme d’hab y’a du beau monde, et y’a surtout Paul Pierce

Paul Pierce

The Truth vers la gloire ?

Source image : YouTube / OfficialHoophall

Mardi, le Hall of Fame a annoncé ses 14 finalistes pour la cuvée 2021, et autant vous dire que ça ne manque pas de guerriers et de guerrières. On compte sept anciens joueurs NBA : Paul Pierce, Chris Webber, Chris Bosh, Ben Wallace, Michael Cooper, Tim Hardaway et Marques Johnson. On dénombre également deux légendes de la WNBA : Lauren Jackson et Yolanda Griffith. Enfin, Marianne Stanley, Rick Adelman, Jay Wright, Leta Andrews et… Bill Russell font partie des finalistes pour la catégorie coach.

Chaque année, vers le All-Star Weekend, la liste des finalistes pouvant potentiellement se voir introniser au Hall of Fame est dévoilée. Et une nouvelle fois, ce ne sont pas les grands noms qui manquent si l’on en croit ESPN. Du côté du coaching, on retrouve notamment Rick Adelman, neuvième coach au plus grand nombre de victoires en NBA, avec 16 participations aux Playoffs en 23 saisons passées sur les bancs. Il a fait le plus grand bonheur de nos amis de Sacramento (de 1998 à 2006) après un passage remarqué chez les Blazers (deux Finales NBA) lors de ses premières années en tant que head coach. L’autre candidat au Hall Of Fame est déjà intronisé, mais en tant que joueur. Cette fois-ci, c’est sous l’étiquette d’entraîneur que Bill Russell est candidat. Lui qui a mené Boston au back-to-back en 1968 et 1969, lui qui est devenu le premier coach afro-américain au sein de la NBA, lui qui a tant fait pour le basket. Notons que Bill Russell est ensuite allé coacher les SuperSonics de Seattle de 1973 à 1977 puis les Kings de Sacramento de 1987 à 1988. Pour la WNBA, ce sont Lauren Jackson et Yolanda Griffith les heureuses élues. Sept fois All-Star, trois fois MVP de saison régulière et possédant deux bagues à son actif, l’Australienne est considérée comme une légende et à juste titre. Quant à Yolanda Griffith, huit fois All-Star, deux fois championne olympique avec les États-Unis et une bague WNBA au palmarès, on peut dire que l’armoire à trophées est également bien remplie.

Revenons désormais à notre NBA. Cette cuvée de soldats a de quoi rivaliser et effrayer quelques adversaires dans la raquette. Paul Pierce, The Truth, dix fois All-Star et légende des Boston Celtics où il a passé 15 saisons, a connu la gloire avec le titre de 2008 et celui de MVP des Finales. Chris Webber, premier choix de draft en 1993, cinq fois All-Star sur ses 17 saisons passées en NBA et reconnu pour la trace indélébile qu’il a laissé dans le basket universitaire, est également là. Tout comme Chris Bosh, 13 saisons en NBA, et il aurait pu faire plus… sans son problème de caillot sanguin. 11 fois All-Star, deux fois champion NBA avec Miami en 2012 et 2013, champion olympique et maillot retiré au Heat, c’est plutôt pas mal. Ben Wallace, le Big Ben, fait également partie des finalistes pour intégrer le Hall of Fame cuvée 2021. Quatre fois All-Star, champion NBA en 2004 avec Detroit et surtout quatre fois Défenseur de l’Année, va falloir aller le chercher celui-là Rudy. Michael Cooper, qui a passé plus d’une décennie chez les Lakers de Magic Johnson, a récolté cinq bagues tout en étant nommé cinq fois dans la All-Defensive First Team, avec en plus un titre de meilleur défenseur de la saison en 1987. Tim Hardaway, cinq fois All-Star et vainqueur de la médaille olympique avec les États-Unis en 2000, a lui fait le bonheur de Golden State de 1989 à 1996 puis de Miami de 1996 à 2001. Il a été All-NBA First Team en 1997, Second Team en 1992, 1998 et 1999… en clair, il fallait toujours compter sur lui pour être présent et impactant tout au long de l’année. Enfin, Marques Johnson, cinq fois All-Star et un trophée NCAA en poche, figure également sur la liste des finalistes, lui qui a bien contribué chez les Milwaukee Bucks de 1977 à 1984 avec une moyenne de 21 points par saison.

Une bien belle cuvée et ce ne sera pas une mince affaire pour sélectionner les heureux élus. Rendez-vous le 16 mai prochain, juste après l’introduction de la classe 2020, pour savoir qui a été retenu. 

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top