Knicks

Les Knicks intéressés par Andre Drummond ? Tout n’est que rumeur, mais un départ vers New York serait un bel échappatoire

Andre Drummond Cleveland Cavaliers 9 Février 2020

Enfin une porte de sortie pour Andre Drummond ?

Source Image : Youtube

C’est une rumeur insistante qui nous provient tout droit de la Grosse Pomme : les Knicks seraient sur le coup pour signer… Andre Drummond. Actuellement mis au placard par les Cavaliers, l’ancien pivot des Pistons cherche activement une porte de sortie et dans sa situation, New York semblerait être une solution optimale pour se sortir d’affaire.

On n’a pas fini d’entendre parler d’Andre Drummond durant les prochaines semaines. Sa situation a fait beaucoup de bruit, et quelques franchises vont fort logiquement tenter d’en tirer profit pour le faire venir. Dernièrement, ce sont les Knicks qui, selon le New York Post, réfléchissent à cette solution. Orphelins de Mitchell Robinson, Drummond se présente comme une belle opportunité sur le marché. Le quotidien américain ajoute une information très pertinente : les Knicks ont actuellement un cap space à hauteur de 15 millions de dollars et se présentent ainsi comme la franchise la plus capable d’accueillir le pivot des Cavs, économiquement parlant. Il est vrai qu’un contrat à hauteur de 28 millions l’année va être compliqué à assurer pour beaucoup de franchises et ce détail met par exemple hors de course les Raptors car si Les Dinos semblent intéressés par le profil ils disposent d’un cap space bien moindre et devraient ainsi se séparer de gros salaires donc de gros joueurs. Les Knicks semblent en tout cas être prêts à l’accueillir, quitte à faire quelques sacrifices, d’autant plus que le contrat du pivot prendra fin à l’issue de la saison. Il faudra simplement intégrer des éléments intéressants dans le trade, Austin Rivers et le serpent de mer Frank Ntilikina sont des candidats plausibles, en plus de l’intégration de tours de draft, toujours selon le New York Post.

Actuellement sur une saison en double-double (17 points de moyenne et 13 rebonds), Andre Drummond serait le renfort idéal pour la raquette des Knicks. L’équipe de Thibodeau joue actuellement avec une paire Noel-Gibson répond aux attentes mais qui reste limitée en attaque puisque les deux hommes ne cumulent que 11,4 points de moyenne par match depuis l’absence de Mitchell Robinson, en sachant que Nerlens est lui aussi du genre fragile alors que ce bon vieux Taj est pour sa part du genre… vieux. Un souci qui compromet pour l’instant les ambitions de Tom Thibodeau de ramener la franchise en Playoffs, huit ans après sa dernière participation. Une ambition qui serait d’ailleurs une belle opportunité pour Drummond, qui se sortirait ainsi du bourbier d’un Cleveland dénué de toutes ambitions cette saison, pour rejoindre des Knicks qui ont enfin sorti la tête de l’eau après tant d’années à se morfondre dans les bas du classement de la Conférence Est. Actuellement septième de sa conf, New York propose enfin un jeu et un effectif digne de ce nom, ce serait donc le moment parfait pour recruter un joueur d’un certain standing en la personne de Drummond, dans un roster où il deviendrait un joueur qui reste à sa place et qui fait ce qu’il fait le mieux, le tout coaché par un homme dont on peut difficilement contester le leadership.

Pour le moment, on est encore au stade de l’hypothétique. Mais dans les bureaux des Knicks, le nom de Drummond circule(rait) et traîne(rait) dans les petits papiers. En tout cas, pour un fan de la NBA, imaginer un frontcourt Mitchell Robinson / Andre Drummond / Julius Randle suscite une certaine curiosité, pour ne pas dire une certaine excitation.

Source texte : New York Post

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top