Nets

Les Kings s’accrochent mais s’inclinent face aux Nets : en même temps, quand Bruce Brown se transforme en Kevin Durant ça devient compliqué

Bruce Brown

FRANCHISE PLAYER.

Source : TNT

Les Kings y ont cru mais c’est bien une huitième défaite de suite qui les attendait au bout du tunnel face à des Nets qui ont passé la seconde dans le dernier quart-temps. Tyrese Haliburton (23 points) a de nouveau été grand mais il a perdu son duel face à un impressionnant… Bruce Brown, qui bat son career-high avec 29 points.

Sur une série de six victoires de suite, les Nets recevaient des Kings qui eux, au contraire, surfaient sur une série de sept défaites. Il faut croire que la hiérarchie a été respectée puisque Brooklyn a prolongé sa série de victoire et dans le même temps la série de défaite de son adversaire du soir grâce à un quatrième quart-temps géré en patron. Même si les Kings n’auront mené que… 10 secondes pendant la partie, en fin de troisième quart-temps, la rencontre fut étonnement serrée, surtout quand on connaît la forme actuelle des deux équipes. Les Nets feront la course en tête pendant toute la rencontre mais n’arriveront ainsi jamais à tuer le match. Plusieurs fois les hommes de Steve Nash vont mener d’une dizaine de points et à chaque fois les Kings se demmerderont pour refaire leur retard. Et il faut dire qu’il y en a un, une fois de plus, qui a répondu présent au rendez-vous et ce malgré son peu d’expérience. Tyrese Haliburton, encore lui, a ainsi réalisé un match de patron pendant trois quart-temps. 22 points sur les 36 premières minutes pour le rookie dont des tirs importants en fin de troisième quart temps pour recoller son équipe à l’entame du dernier acte, et en plus de son apport au scoring l’ancien de Iowa State va contribuer à la passe avec 8 assists, et en défense avec 3 interceptions. Malheureusement, le rookie aura manqué de jus en fin de match puisqu’il n’inscrira qu’un petit point dans le dernier quart. Seul De’Aaron Fox, 15 de ses 27 points dans le dernier acte, existera d’ailleurs côté Kings sur les douze dernières minutes, le meneur se retrouvant un peu trop seul face à l’armada de la BedStuy.

Car si les Nets se la sont jouée tranquille pendant 36 minutes, ils ont finalement accéléré au moment où il fallait pour décrocher une nouvelle victoire. Un run de 11-0 dans le milieu du dernier quart sera ainsi le coup de trop pour des Kings qui ne reviendront en dessous des 10 points d’écart qu’à 16 secondes de la fin. Les Nets s’imposent finalement 127-118 dans un match maîtrisé où le héros de la rencontre n’est pas celui qu’on attendait. En effet, Bruce Brown, débarqué de Detroit pendant l’intersaison, a inscrit 29 points ce mardi soir, la meilleure marque de la rencontre toute équipe confondue, à 11/13 au tir. Infatigable, le meneur était partout, tout le temps, et est finalement parvenu à gratter ses points en utilisant les petits espaces ou les manques d’attentions offerts par la défense de Sacto. Record en carrière pour Brown qui se découvre un rôle de plus en plus important dans la rotation, surtout en l’absence de Kevin Durant. Kyrie Irving, en difficulté au tir mis à part un gros début de match (8/22) finit avec 21 points tandis que James Harden a de nouveau brillé avec un triple-double de daron (29 points, 11 rebonds et 14 passes). Le Barbu est dans une forme resplendissante et mine de rien il serait temps de mentionner son nom quand on discute du MVP car en l’absence de KD c’est lui qui conduit le navire de manière grandiose, puisque cela fait désormais sept rencontres que les Nets n’ont plus perdu. À noter qu’Andre Roberson a joué 17 minutes ce soir avant d’être… coupé dans la foulée, tout comme Iman Shumpert et Noah Vonleh, les trois étant néanmoins annoncés signataires dans la foulée d’un 10 day contract. 

Les Nets s’imposent sans forcer face aux Kings et enchaînent donc une septième victoire de suite. Tout l’inverse pour Sacramento qui n’a maintenant plus gagné depuis huit rencontres et qui voit le Top 8  de l’Ouest s’éloigner très dangereusement. Les Playoffs ne seront pas de retour dans la capitale Californienne cette année, en tout cas ça en prend le chemin. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top