Celtics

Marcus Smart pourrait faire son retour après le All-Star Game : ça va enfin (re)défendre à Boston, et peut-être même gagner un peu plus

Marcus Smart 12 septembre 2020

Bon c’est quoi cette histoire, faut que je joues pivot c’est ça ?

Source image : NBA League Pass

Dire que les Celtics ont une défense éclatée relèverait de l’abus. Des trous d’air certes, un manque criant de rudesse dans la raquette notamment, mais le Brad Stevens basket-ball couplé à quelques profils défensifs intéressants voire solides (Jaylen Brown, Semi Ojeleye, Jayson Tatum par moments) permet aujourd’hui à Boston de sauver les meubles. Sauf que quand on est les Celtics de Boston on ne doit pas se contenter de « sauver les meubles », et dans ce sens le poumon des Verts Marcus Smart sera donc bientôt de retour pour insuffler une énergie supplémentaire à un groupe qui s’essouffle, et pourquoi pas pour botter quelques paires de fesses qui se traîneraient un peu trop.

Douze matchs joués depuis la blessure le 31 janvier dernier de Marcus Smart, qui valait alors environ 13 points, 6 passes et 2 steals par match. Douze matchs et… sept défaites, ça fait tâche, sept défaites et une impression de docilité assez rare dans le Massachussetts. Dans la raquette ce n’est pas nouveau, parce qu’on emmènerait bien Tristan Thompson et Daniel Theis à la guerre mais plutôt pour servir de leurre à l’adversaire pendant qu’on attaque par derrière, mais une frilosité défensive globale finalement, ajoutée à un apparent manque de cœur pour une équipe qu’on a l’habitude de classer parmi celles qui offrent le plus de hustle. L’absence de Marcus Smart est évidemment liée, lui qui fait partie des tous meilleurs chiens de garde de la Ligue, lui qui a également pris une autre dimension en attaque depuis quelques saisons, et les nouvelles sont donc plutôt rassurantes puisqu’on devrait revoir le pitbull en sortie de coupure du All-Star Game comme nous l’a indiqué hier ce bon vieux Adrian Wojnarowski.

Le mollet récupère bien, et Brad Stevens pourra donc compter bientôt sur la totalité de son backcourt. Kemba Walker, Marcus Smart, Jaylen Brown, Payton Pritchard et des morceaux de Jeff Teague et Carson Edwards, la ligne arrière a fière allure quand elle est au complet et coche surtout toutes les cases offensives comme défensives. Un retour salvateur pour des C’s actuellement englués à la sixième place de l’Est avec un bilan tout juste potable de 15 victoires et… 15 défaites, à deux grosses victoires du podium mais également à deux défaites de la… dixième place, le genre de phrase qu’on n’a plus prononcé depuis un bail. Le programme de Boston en attendant le retour de Mr. Coeur Poumon Couilles ? Deux déplacements à Atlanta et Dallas, attention, et la réception des Pacers, des Wizards, des Clippers et des Raptors, attention attention.

Enfin une bonne nouvelle pour les Celtics, en attendant la nomination de Jaylen Brown pour son premier All-Star Game, accompagné ou non par Jayson Tatum et ses contours aussi parfaits que son footwork. Pour l’heure à Boston on patiente, la saison est longue et c’est à la fin du bal qu’on récompense les artistes.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top