News NBA

Point COVID du jour : cinq nouveaux cas signalés, et des joueurs NBA pas très chauds pour se faire vacciner

COVID 19 laver mains

C’est pas gagné c’t’affaire…

Source image : YouTube/Le Monde

Vous avez l’habitude maintenant, on réalise régulièrement des points COVID pour vous informer par rapport aux dernières news concernant ce maudit virus qui continue à faire des siennes, en NBA comme ailleurs. Au menu aujourd’hui, la question du vaccin qui pose débat dans la Grande Ligue.

Mais avant ça, comme toujours, un petit bilan s’impose sur le nombre de cas positifs au sein de la NBA ces derniers jours. Après plusieurs semaines très encourageantes, le COVID a malheureusement fait un retour en force. Comme l’indique Shams Charania de The Athletic, cinq nouveaux joueurs ont été testés positifs sur 454 la semaine passée. Un chiffre en hausse par rapport aux deux derniers check-points, où on avait zéro puis un cas. Un chiffre qui ne surprendra personne dans le sens où cette semaine, les Spurs ont été durement touchés par le virus avec pas moins de quatre cas signalés, ce qui a provoqué un nouveau bordel dans le calendrier NBA avec plusieurs matchs reportés et reprogrammés. La NBA avait retrouvé un semblant de stabilité après un mois de janvier très compliqué mais cela n’a donc pas duré très longtemps. Et avec le All-Star Break qui approche, on peut légitimement avoir des craintes par rapport au nombre de cas positifs qu’on aura au moment de la reprise. Pas forcément des craintes concernant les joueurs qui participeront au All-Star Game, car on peut compter sur la Grande Ligue pour tout mettre en œuvre afin d’assurer la sécurité de ses plus grandes stars face au virus, mais plus des craintes concernant le reste des joueurs, qui vont probablement passer du temps avec leurs familles ou partir quelques jours (même si la NBA a limité leur champ de déplacement).

Concernant la question du vaccin, elle tient forcément une place importante dans le contexte actuel. On le sait, la NBA veut pousser les joueurs à se faire vacciner, en particulier les grandes stars pour porter un message d’intérêt public par rapport à la sécurité et l’efficacité du vaccin. Sauf que si l’on en croit Adrian Wojnarowski d’ESPN, beaucoup de grands noms au sein de la Ligue sont toujours sceptiques à ce sujet. En effet, d’après Woj, ils ne semblent pour l’instant pas très chauds non seulement concernant la prise du vaccin, mais aussi par rapport à la responsabilité qui accompagne le fait de promouvoir ce dernier auprès d’une population plus large, notamment afro-américaine. Le célèbre insider ajoute que la volonté de la Ligue d’organiser un All-Star Game cette année a refroidi les relations entre la Ligue et les joueurs, ce qui rend forcément tout ça encore plus compliqué. Alors, comment les convaincre dans un tel contexte ? Le big boss de la NBA Adam Silver aurait contacté les managers généraux de la Ligue pour leur informer qu’une vaccination des joueurs pourrait être accompagnée d’une relaxation des protocoles sanitaires en matière de quarantaine et de tests cette saison. À voir donc. Silver espère le début d’une campagne de vaccination pour les joueurs entre fin mars et début avril, après une distribution massive de doses à la mi-mars (70 à 100 millions) et tout en respectant toujours les consignes ainsi que le timing des experts de santé.

Alors que des grands noms de la NBA comme Gregg Popovich, Kareem Abdul-Jabbar et Bill Russell ont déjà été vaccinés (ils ont respectivement 72, 73 et 87 ans), une bonne partie des joueurs actuels – notamment chez les stars – ne semblent pas prêts à franchir le pas. En tout cas pas pour l’instant. 

Source texte : The Athletic / ESPN

 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top