Knicks

Les Knicks garderaient un œil sur Victor Oladipo et… Bradley Beal : plus de temps à perdre à New York, ça veut (peut ?) gagner dès maintenant

Bradley Beal 1er février 2021

Les Knicks veulent passer la vitesse supérieure.

Source image : YouTube

Scott Perry et son équipe seraient donc à la recherche d’une star à intégrer à l’effectif des Knicks : Bradley Beal et Victor Oladipo sont sur les tablettes, les fans de New York retiennent leur souffle. 

Que serait une trade deadline sans les Knicks dans les rumeurs de transfert ? La mythique franchise new-yorkaise serait une fois de plus très intéressée à l’idée de renforcer son effectif au plus vite afin de tenter un push vers les Playoffs, et dans cette optique deux noms sont ressortis : Bradley Beal et Victor Oladipo. Actuellement neuvièmes de l’Est avec un bilan de 11 victoires pour 15 défaites, les Knicks sont l’une des belles surprises de ce début de saison et il se pourrait bien qu’on les retrouve lors du… play-in en mai. Ainsi, Scott Perry, le manager des NYK, serait chaud à l’idée d’ajouter une star dans cet effectif afin de faire passer un cap à l’équipe. Le management des Knicks serait donc dans la perspective du “win now” et c’est l’une des raisons pour laquelle Tom Thibodeau, coach d’expérience et pas du genre à tanker, a été recruté cet automne. De la même manière, le choix de récupérer Derrick Rose va aussi dans ce sens : un meneur d’expérience, MVP, à un stade de sa carrière où le succès collectif est devenu essentiel, raison pour laquelle il avait demandé son départ de Detroit. Avec Rose, Thibodeau a récupéré un meneur encore capable de jouer à un niveau très sérieux et qui apporte une aura de vainqueur dans le vestiaire. En ne lâchant que Dennis Smith Jr. pour le MVP 2011 (et un second tour de Draft) les Knicks ont par ailleurs gardé tout leurs principaux assets, joueurs et tours de draft, afin d’essayer de convaincre le management d’Houston ou des Wizards de lâcher leur star.

Le nom de Victor Oladipo, agent libre à la fin de la saison, a été aperçu à plusieurs reprises dans les rumeurs de transferts depuis quelques jours. Le futur de Dipo à Houston est assez flou et on a l’impression que Rafael Stone verrait d’un bon œil le départ de son arrière contre une poignée de tours de draft et/ou de jeunes joueurs. Une chose est sûre, il y a peu de chance de voir Oladipo toujours avec la tunique des Rockets après le 25 mars, car plusieurs franchises – dont le Heat par exemple – seraient également intéressées par l’ancien Pacers. Avec des moyennes de 19,6 points, 5 rebonds et 5 passes, Oladipo est évidemment toujours capable de scorer même si ses pourcentages au shoot cette saison sont assez médiocres (38% dont 29% de loin), de quoi potentiellement refroidir certaines équipes sur sa capacité à s’intégrer dans un mood déjà huilé. Néanmoins, avec un contrat qui finit en fin de saison, les Knicks n’auront pas besoin de trop donner à Houston, eux qui préfèreront logiquement lâcher Vic pour un tour de draft ou un seul jeune plutôt que de le perdre contre nada en juin.

Bradley Beal est pour sa part sur les tablettes d’à peu près… toutes les équipes de basket de la planète. L’arrière serait cependant toujours inscrit dans le projet Wizards et n’aurait pas formulé une demande de transfert quelconque mais voilà, connaissant la NBA actuelle, celle-ci pourrait tomber d’un moment à un autre surtout quand on connaît le bilan actuel de Washington : 6 victoires pour 13 défaites, seulement trois victoire sur les dix dernières rencontres et un Top 8 qui est déjà bien loin puisque quatre victoires séparent les Hawks, actuellement huitièmes, et l’équipe de la capitale. Avec encore deux années sur son contrat et une cote qui n’a jamais été aussi haute, trader pour Bradley Beal sera une autre paire de manche pour Scott Perry. Surtout que, si rendu disponible, les Knicks ne seront pas les seuls à décrocher leur téléphone pour faire transmettre leur offre, loin de là. Est-ce que Frank Ntilikina, Kevin Knox et des tours de draft seront suffisants ? Ca semble un peu court, lol, et on a bien l’impression que Perry sera obligé d’inclure un R.J. Barrett ou un Mitchell Robinson pour faire face aux potentielles offres de Miami ou Denver qui pourraient être plus alléchantes grâce à des jeunes à haut potentiel (Porter Jr., Herro…). Une chose est sûre, que ce soit Beal ou Oladipo, les Knicks voient grand et c’est la première fois depuis quelques années qu’on a le sentiment que, pour une fois, l’arrivée d’une star dans la ville qui ne dort jamais ne semble pas si invraisemblable. Avec un roster qui se bat chaque soir et  joue un basket défensif très efficace, une star trouvera largement sa place dans cet effectif et ferait passer un cap énorme aux Knicks, eux qui manquent encore de talent au scoring, leur gros point faible cette saison. 

Les Knicks et les rumeurs de transferts, saison 34 épisode 52 : Bradley Beal et Victor Oladipo seraient donc sur les tablettes de Scott Perry, deux arrières All-Stars qui apporteraient ce qui manque le plus aux Knicks cette saisons : du scoring, du scoring et du scoring. On croise les doigts, car le Madison Square Garden mérite à tout temps une star dans son antre. 

Source texte : NYPost

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top