Mavericks

Luka Doncic ne mérite pas d’être dans la discussion du MVP, et c’est lui qui le dit : avec une 11e place à l’Ouest, il n’a pas tort

Réaliste le Luka.

Source image : YouTube

Considéré comme l’un des grands favoris pour le titre de MVP 2021 après sa campagne sophomore de grand malade, Luka Doncic n’est aujourd’hui pas vraiment dans la discussion, la faute à des résultats collectifs en carton. Et le principal intéressé n’est pas du genre à appuyer son dossier quand son équipe perd…

Joel Embiid, LeBron James, Nikola Jokic, Kawhi Leonard, Stephen Curry, Giannis Antetokounmpo, Kevin Durant… voilà les grands noms qui participent aujourd’hui au fameux débat du MVP. Des habitués, pas de surprise donc, par contre il manque le blaze d’un phénomène que beaucoup considéraient comme le favori dans la course au Maurice Podoloff Trophy cette saison : Luka Doncic. Pourtant, les stats sont là, la superstar des Mavs tournant en 27,8 points, 8,7 rebonds, 9,3 caviars par match à 46% au tir. Des chiffres assez similaires à sa production de la saison dernière, au terme de laquelle il a terminé quatrième au classement MVP derrière Giannis, LeBron et James Harden. Le gros problème, il se situe évidemment dans les résultats collectifs. Après la grosse ascension lors de l’exercice 2019-20, où les hommes de Rick Carlisle ont retrouvé les Playoffs après trois années d’absence, Dallas est globalement dans le dur cette saison. Bilan de douze victoires pour quatorze défaites sur les 26 premiers matchs et une onzième place à l’Ouest, ce n’est pas vraiment ce qui était prévu. Et pour Luka Doncic, cela l’exclut automatiquement de la discussion pour le titre de MVP.

« Honnêtement, je ne pense pas que je mérite d’être dans la conversation pour le MVP », a déclaré Luka à Stephen A. Smith d’ESPN, qui lui a ensuite demandé pourquoi. « On est quoi ? Quatorzième, treizième ? Voilà pourquoi. […] Je pense qu’il faut être dans le Top 2 de l’Ouest. »

Pas aidés par les absences, notamment celles liées au COVID, les Mavericks ont connu un gros retard à l’allumage avec notamment une attaque en galère par rapport à la saison dernière (dont une grosse chute au niveau de l’adresse globale à 3-points, et seulement 30,9% pour Doncic, bonjour les briques) et une défense plutôt claquée. Et Luka l’a avoué, il n’était pas dans la forme de sa vie au moment de la reprise. Cela s’est vu lors de ses premières sorties pas tip top. Bon, depuis, le phénomène slovène a relancé la machine et ça tourne un peu mieux à Dallas. Auteur de son septième triple-double (numéro un en NBA) face aux Hawks de Trae Young il y a deux jours, Doncic a guidé les Mavs vers un troisième succès de suite, le quatrième en cinq matchs. Cette bonne dynamique fait forcément du bien après avoir enchaîné six revers consécutifs entre le 23 janvier et le 1er février, une période assez hard durant laquelle Luka avait eu des mots forts.

« J’avais dit qu’on donnait l’impression de ne pas accorder d’importance à la victoire [durant la série de défaites, ndlr.]. Mais désormais, nous sommes bien meilleurs, nous sommes en progression. Nous sommes restés ensemble quand c’était difficile. C’était vraiment dur avec six défaites de suite, mais il fallait rester positif et c’est ce qu’on a fait. Nous allons continuer à monter. »

L’objectif pour Luka et les Mavs est clair pour les semaines à venir : finir la première partie de saison en bombe pour se rapprocher du Top 8 de l’Ouest. Le calendrier est plutôt abordable, l’infirmerie est vide et Doncic est en forme. Les gars, c’est maintenant. 

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top