Hornets

Les Hornets coulent le Heat après prolongation : un Malik Monk XXL et un Devonte’ Graham extra clutch, Charlotte est de plus en plus belle dis-donc

malik monk hornets 2 février 2020

Ci-joint une rare photo du GOAT selon Neymar.

Source image : YouTube

Qu’est ce qu’un glow-up est bon quand tout le monde en profite. Tandis qu’on les voyait mal taper l’ASVEL la saison dernière, les Hornets ont fait – une fois de plus – ce que l’on appelle une séance de fermeture de gosiers. Boum, go faire couler le champion en titre de sa conférence et lever le doigt du milieu en direction des haters. Si on ne peut plus se moquer de Charlotte en 2021, que nous reste-t-il ? 

Au cours d’une soirée qui ne restera pas dans l’histoire de l’American Airlines Arena, les Hornets ont donné corps et âme pour ne pas voir Miami leur placer une distance. Puis au bout de seulement quelques secondes, on s’est rendu compte que quelque chose clochait : « C’est Malik Monk qui est à 4/4 à 3-points là ? » Énorme bug dans la matrice que les techniciens de la logistique n’ont pas réussi à solutionner. Entre temps, P.J. Washington rejoint les vestiaires à cause d’une entorse au pied droit, un fait de jeu qui peut avoir grande importance sur les prochaines sorties de Charlotte. Dans le deuxième quart-temps, Bam Adebayo sort les biscottos et fait souffrir un Cody Zeller trop épris de l’attaque. Le benjamin des Ball était titulaire pour la première fois de sa carrière mais n’est pas dedans, Miles Bridges non plus, Miami s’appuie donc sur ses cadors pour retourner aux vestiaires avec l’écart en sa faveur.

Comme souvent cette saison, le retour aux affaires donne raison à James Borrego : Devonte’ Graham et Malik Monk allument sans quantifier la poudre à canon et foutent le bronx dans la défense du Heat. Gordon Hayward (19-6-3) et Cody Zeller (19/12/2) appuient parfaitement les offensives de leur backcourt. Cependant, les dernières dix minutes tournent globalement à l’avantage des Floridiens. Une victoire du Heat semble désormais confirmée quand à une minute du terme, Bam Adebayo décolle comme un goret et donne cinq points d’avance aux Floridiens. L’INSEE vient de sortir une étude comme quoi 78% des téléviseurs se sont éteints après cette action, leurs proprios étant sûrs de ne plus rien louper. Eh beh, il va drôlement sentir la vodka et Gérard Depardieu le réveil. Tandis que Precious Achiuwa mate les autres fins de rencontre sur son tel, Malik Monk convertit un… neuvième tir du parking et arrache une prolongation ô combien inespérée pour Charlotte. La suite, vous la connaissez, ou pas forcément si vous pionciez, auquel cas on vous l’explique : Devonte’ Graham pose les tétines en overtime et offre la victoire aux Hornets. Simple comme bonjour et Charlotte dit au revoir à Miami (129-121).

36 points, 5 rebonds et 2 assists à 11/18 au tir dont 9/13 du parking en 40 minutes. Ce genre de perf venant de Malik Monk, on peut clairement feuilleter le livre des records pendant trois jours. Bien évidemment, il vient de brûler son précédent career high avec ses 36 pions, un total qui fait de lui le recordman de franchise au nombre de points inscrits sur une seule rencontre en sortie de banc. Enfin, c’est seulement le quatrième joueur de l’histoire de Charlotte à planter neuf tirs primés sur une rencontre. L’exploit est impressionnant mais au-delà de la feuille de match, il va être intéressant de surveiller les prochaines sorties d’un Malik Monk très en forme ces derniers temps pour voir s’il s’aligne sur de nouveaux standards, revus à la hausse. Spoiler : non.

Y’a plus de saison comme dirait l’autre. Un Malik Monk en mode record et un Devonte’ Graham clutch à souhait – bien aidés par leurs compères – paient une victoire de luxe aux Hornets en faisant tomber Miami. Ne jamais sous-estimer le cœur d’un champion, c’est sûrement pour ça que le Heat ne l’est pas. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top