Knicks

25 points en 12 minutes, à 10/10 au tir : bienvenue dans la quatrième dimension, celle dans laquelle le GOAT se nomme Austin Rivers

Austin Rivers 27 janvier 2021

Le regard est vide mais le talent est là, (bien) caché quelque part.

Source image : YouTube

Si vous pensiez que cette nuit de trois matchs seulement serait l’occasion de taper votre meilleur dodo, laissez-nous vous dire que vous avez raté l’un des plus gros événements de la saison, l’un des plus grands moments de l’histoire de l’humanité. Douze minutes d’Austin Rivers en mode GOAT, douze minutes lors desquelles rien ne semblait atteindra le fils du Docteur Rivière. Allez, vodka pomme.

Merci au dieu du basket, merci d’avoir fait en sorte que cette nuit ne soit pas totalement claquée. Trae Young avait commencé à nous chauffer un peu face à l’équipe D des Clippers, la match-up John Wall vs Wizards avait du mal à nous chauffer plus que ça, puis tout à coup… le héros de la nuit a débarqué avec sa tête d’ahuri au lever du lit. 3h32 du matin, nous rompichâmes un chouïa, à ce moment-là Austin Rivers remplace Alec Burks et si cette phrase est la plus random de l’histoire, les aboutissants de ce tenant seront au final complètement improbables. Car Austin Rivers vient de se faire piquer par la guêpe du Hall Of Fame, et le Jazz ne va absolument pas comprendre ce qu’il lui arrive. Un tir, deux tirs, une ogive du parking, puis un autre tir, et encore un autre. Wow, wow, wow, cinq sur cinq pour le fils du Doc, et les Knicks prennent le large car dans le même temps Donovan Mitchell s’est transformé… en Austin Rivers habituel.

La Toile s’agite (non), les insiders sont sur le qui-vive (non plus), et Austin continue en tout cas son festoche, toujours avec cette expression de visage qui le caractérise : celle d’un visage sans expression. Un sixième, puis le parking devient la ligne des lancers avec trois bombes envoyées à plus de huit mètres, et très vite on arrive donc sur un… 10/10 au tir, en 12 minutes, pour un total de 25 points plutôt ahurissant quand on sait que le garçon a plutôt l’habitude de scorer 25 points par semaine depuis quelques saisons. A quatre minutes de la mi-temps et devant environ 17 téléspectateurs sous assistance respiratoire, Austin enchainera alors faute offensive et ballon perdu, beaucoup trop pour un Tom Thibodeau qui n’en a que faire des folies offensives et qui le renverra sur le banc. 25 points en 12 minutes donc, à 10/10, et une deuxième mi-temps qui verra l’arrière des Knicks cumuler un joli… 0/4, parce qu’un coup de chaud possède comme particularité de retomber en température lorsqu’il est bien soigné, par la défense du Jazz par exemple.

Un Jazz qui appuiera sur l’accélérateur au bon moment pour aller chercher sa neuvième victoire consécutive et ainsi profiter de la défaite des Clippers pour s’installer à la deuxième place de l’Ouest, mais si Rudy Gobert, Royce O’Neale ou encore Mike Conley ont dominé les débats sans trop souffrir, ce sont bien ces douze minutes en apesanteur que l’on retiendra de ce 26 janvier 2021. Parce qu’Austin Rivers est définitvement un mec différent.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top