News NBA

Isaiah Thomas serait en contact avec plusieurs équipes NBA, épisode 546 : dernière chance avant les Shanghai Sharks ?

Isaiah Thomas 24 janvier 2021

Coupé par les Clippers la saison dernière, Isaiah Thomas est toujours à la recherche d’un emploi, sauf que lui… le Covid pourrait l’aider à trouver.

Source image : YouTube

Isaiah Thomas est toujours sans club mais cela pourrait changer très rapidement puisque selon Chris Haynes de Yahoo, le meneur de 31 ans serait en contact avancé avec plusieurs équipes NBA. Allez pour fêter ça et par pure nostalgie on se remet son Game 2 des Playoffs 2017 face aux Wizards. 

En galère totale depuis ses problèmes à la hanche à Boston, Isaiah Thomas n’a malheureusement jamais pu retrouver son niveau de All-Star. Très limité en défense, le meneur de 1m75 a perdu de sa fiabilité en attaque le rendant quasi injouable à certains moments ces dernières saisons. Son dernier passage en NBA, du côté de la capitale, n’était pas très encourageant et on avait ainsi la triste impression que Thomas était plus proche d’un départ pour l’Empire du Milieu que de trouver preneur dans le pays de l’Oncle Sam. Mais Thomas n’a pas l’air d’avoir abandonné son rêve NBA, puisque bien au contraire il est même persuadé d’avoir retrouvé de sa superbe après une nouvelle opération à la hanche. Une persévérance pas étonnante pour un mec qui a dû braver vents et marées pour trouver une place dans la meilleure Ligue du monde malgré sa petite taille. Et le… COVID pourrait bien être sa chance pour une dernière pige en NBA. Même si rien n’est acté, Adam Silver et ses copains risquent très bientôt d’autoriser le passage des rosters de 15 à 17 joueurs pour pallier les trop nombreuses absences liées à la crise sanitaire. Ainsi, selon Chris Haynes de Yahoo Sport, Isaiah Thomas a récemment engagé un nouvel agent qui a l’air d’être plus efficace que le précédent puisqu’il serait déjà en contact avec plusieurs équipes NBA pour un potentiel retour sur les parquets.

Même si Haynes n’a pas précisé quelles équipes sont intéressées par Thomas, certaines franchises auraient plus besoin d’un meneur que d’autres. Les Pistons et le Magic par exemple sont en manque de joueurs à la mène depuis les graves blessures de Kilian Hayes et Markelle Fultz. Detroit joue actuellement avec Delon Wright et Derrick Rose et pourrait se positionner, idem pour Orlando qui, depuis la ruptures des ligaments de Markelle Fultz, a catapulté Cole Anthony dans le cinq pour assurer la mène à  lui tout seul ou presque. Isaiah Thomas est tout de même un joueur d’expérience qui a connu les Finales de Conférence en tant que franchise player, et pour l’apprentissage de Cole Anthony récupérer un vétéran comme Thomas aurait du sens. On pense aussi aux Houston Rockets qui ont certes un meneur en rémission All-Star dans leur effectif en la personne de John Wall mais il est le seul et unique meneur de métier que possède Stephen Silas. Dante Exum et Chris Clemons étant absents pour une longue durée, il ne reste que Victor Oladipo, un arrière, pour monter la balle et soulager Jean-Mur. La signature de Thomas à H-Town aurait alors un réel intérêt, d’autant que Houston s’est révélé être la nouvelle destination préférée des anciens All-Stars plombés par les blessures (Cousins, Wall, Oladipo, etc…). Pour suivre la ligne directrice de Scott Perry, Isaiah Thomas pourrait aussi s’engager avec les… Knicks, et devenir ainsi  le 18ème meneur de l’effectif. Pratique pour Tom Thibodeau s’il veut s’essayer au small microscopic-ball. Enfin, pour la culture, on ne cracherait pas sur un retour du petiot dans le TD Garden histoire de boucler la boucle. Mais quand on connaît la manière dont Danny Ainge s’est débarrassé de son meneur en l’envoyant chez LeBron pour Kyrie Irving, on voit mal Isaiah Thomas être chaud à l’idée de renfiler la tunique verte des Celtics…

Un énième retour d’Isaiah Thomas en NBA est donc sur la table, de quoi nous faire remémorer de doux souvenirs de mai 2017. Même si c’est pour quelques minutes par match, voir jouer IT en attaque est toujours un régal et en défense… on fera en sorte de fermer les yeux. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top