News NBA

Au revoir Coca, LeBron James débarque chez Pepsi : pas sûr qu’Uncle Drew soit ravi de cette nouvelle

Uncle Drew

C’est qui ce youngblood qui arrive ?

Source image : YouTube

Boisson préférée d’Uncle Drew, Pepsi va accueillir l’arrivée d’un youngblood de 36 ans nommé LeBron James, considéré comme le maître absolu de la balle orange et coéquipier de Drew dans une vie antérieure. Pas sûr que le papy apprécie quand on connaît le passif entre les deux. 

Donner la leçon aux jeunots sur les playgrounds, voici le passe-temps préféré d’Uncle Drew, certes un peu rouillé par le poids des années mais possédant toujours du talent plein les mains, un talent qui lui permet de get buckets à peu près quand il veut, peu importe qui est en face. Parce que le basket, c’est comme le vélo, ça ne se perd pas, surtout quand on possède un handle dévastateur et des fondamentaux au top. Et avec une ou deux gorgées de Pepsi avalées, Drew retrouve définitivement toutes ses jambes pour mettre la misère à la jeune génération, beaucoup trop flashy à son goût. À tel point que la boisson gazeuse a voulu s’attacher les services du papy pour mettre en avant son produit. Mais à partir de maintenant, Pepsi va être représenté par un mec qui évolue toujours en NBA, Monsieur LeBron James, considéré comme le meilleur joueur du monde et possédant la moitié de son âge. D’après ESPN, le King de la balle orange a effectivement décidé de délaisser Coca-Cola après 17 ans de partenariat pour rejoindre le rival, et faire la promotion de la marque de soda Mountain Dew. Un peu has been le Uncle Drew ? Peut-être. Cela risque de ne pas lui plaire et il pourrait donc bien décider d’arrêter de jouer pour raisons personnelles, d’autant plus que sa mémoire – bien qu’un peu flanchante – n’a pas oublié la relation qu’il possédait avec ce dénommé LeBron James.

Dans une vie antérieure, alors qu’on l’appelait encore Kyrie Irving, Drew évoluait aux côtés de LeBron à Cleveland, dans l’Ohio. Une association vraiment redoutable sur le parquet, qui a permis aux Cavaliers de participer à plusieurs finales et même de remporter le titre NBA grâce notamment à un shoot décisif de Kyrie dans un Game 7 face aux Golden State Warriors. Mais si ces souvenirs restent toujours gravés dans la tête d’Uncle Drew, la frustration accompagnant le fait d’être le lieutenant de James à l’époque n’a pas disparu non plus, et ce malgré les années. Une frustration qui avait poussé Irving à demander son transfert à Boston, lui qui voulait avoir SON équipe pour sortir de l’ombre de James. L’arrivée de LeBron chez Pepsi risque donc de raviver quelques tensions, et on ne serait pas surpris de voir Uncle Drew traiter BronBron de « youngblood » qui est bon au basket uniquement grâce à son physique d’athlète dopé, sans oublier de lui dire à quel point Bill Russell, Wilt et Big O étaient meilleurs que lui.

Tranquille Uncle Drew, à ton âge, ce n’est pas très bon de garder de la rancœur. Prends tes tranquillisants, va jouer aux échecs dans les petits parcs de Brooklyn, et laisse les jeunes vivre leur vie.  

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top