Cavaliers

Dante Exum blessé au mollet et absent entre un et deux mois : la malédiction se poursuit en 2021, ça ne s’arrêtera donc jamais

Dante Exum Cavaliers 6 janvier 2021

Il serait temps d’aller consulter Dante, tu ne crois pas ?

Source image : YouTube

Responsabilisé par le coach des Cavaliers, J.B. Bickerstaff, ce dernier en faisant l’un de ses hommes forts, Dante Exum espérait réaliser un exercice 2020-21 de qualité mais surtout complet. La possibilité de réaliser ce qui rime avec exploit au vu de la fragilité du bonhomme ne sera de toute façon plus possible cette saison, une blessure au mollet droit l’éloignant des parquets pour plusieurs semaines….

Le début de saison des Cavaliers était trop beau pour être vrai. Les victoires s’enchaînaient avec la manière et le groupe formé d’un savant mélange entre expérience et jeunesse fougueuse proposait de très belles choses sur les parquets. Mais l’équipe de l’Ohio a été rattrapée par les blessures, et notamment concernant sa ligne arrière, très performante sur l’entame de saison. Après Matthew Dellavedova et Darius Garland, voilà venu le tour d’une énième déception pour Dante Exum, laissant Collin Sexton bien seul sur les postes 1 et 2. Malheureusement habitué aux absences, très souvent de longue durée, l’arrière australien vient de rechuter. Pour cause, comme l’a révélé Shams Charania de The Athletic, la blessure au mollet droit subie par Exum lors des premières secondes du match face à Orlando (perdu 83 à 103) va l’éloigner des parquets pour une durée d’un à deux mois. Une très mauvaise nouvelle pour J.B. Bickerstaff et Cleveland, comptant sur lui pour ses qualités défensives et la justesse de son jeu, mais aussi et surtout pour le principal intéressé, qu’on imagine une nouvelle fois très déçu à l’annonce de cette nouvelle. S’il ne réalisait jusqu’alors pas son meilleur exercice offensif avec ses 3,8 points à 38,5% au tir dont 18,2% à 3-points, 2,8 rebonds et 2,2 passes en 19 minutes de jeu en moyenne, le bon Dante revêtait un rôle qui lui allait bien dans le collectif des Cavs avant cette énième déception.

Il faut dire qu’en matière de blessure, Exum en connait un rayon. Pire cauchemar des assureurs et de la sécurité sociale, le meneur de 25 ans a passé plus de temps dans les hôpitaux de la ville de Cleveland que sur les parquets depuis son arrivée du Jazz en décembre 2019 en l’échange de Jordan Clarkson. On vous laissera deviner qui a gagné au change dans ce trade, mais les Cavs ont bel et bien récupéré un joueur au corps de cristal. Cependant, le mal est plus profond : drafté en cinquième position en 2014 par les Mormons, Exum n’a plus été en mesure de disputer une seule saison complète (82 matchs) depuis cet exercice rookie prometteur. Car son corps ne lui a tout simplement plus laissé le choix. Le résultat sera une saison complètement blanche en 2015-16 à la suite d’une rupture des ligaments croisés du genou gauche, un exercice à 66 matchs en 2016-17 puis à 14 rencontres l’année suivante avant de remonter un peu avec 42 apparitions en 2018-19. La saison 2019-20 aura marqué un tournant dans la carrière du joueur ayant manqué largement plus de matchs qu’il a pu en disputer lors de ses sept saisons en NBA (245 rencontres jouées), car le Jazz, lassé de ne jamais pouvoir compter dans la durée sur Exum et son corps ont décidé de lui trouver une porte de sortie. Malgré son départ et son nouveau rôle de quasi-vétéran dans une équipe très jeune chez les Cavs, le kangourou a une nouvelle fois été rattrapé par sa fragilité et débute 2021 de la pire manière qu’il soit.

Grand spécialiste du Docteur Maboul avec ses blessures en tout genre (genou, cheville, épaule et autres), Dante Exum devait se réjouir de pouvoir entamer cet exercice 2020-21 sur les parquets et en forme. Le sort a une nouvelle fois choisi de le punir, nous permettant de se demander s’il n’est pas tout simplement maudit. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top