Top Ten

NBA Top 10 : Trae Young n’est pas seulement un sniper, c’est aussi le Père-Noël attitré de John Collins

John Collins 24 décembre 2020

Des alley-oops et des game winners dans tous les sens dans le Top 10 du jour. Merci de nous laisser le temps de souffler non ?

Source image : YouTube

Vous l’attendez chaque matin pour démarrer la journée du bon pied, alors le voici sans plus attendre : le NBA Top 10 de la nuit, avec aujourd’hui à l’honneur… des fins de match comme on les aime, et les mecs auront pas traîné pour envoyer du rêve.

#10 : ils jouent en jaune, vont très vite et envoient du show-time toutes les 30 secondes. Les Lakers de Pat Riley ? Nope, les Pacers de Nate Bjorkgren, avec en guest-stars Malcolm Brogdon et Domantas Sabonis.

#9 : attention les yeux si Giannis Antetokounmpo commence à lâcher les mêmes passes que Jason Kidd, c’est un conseil.

#8 : Russell Westbrook a déjà fait une victime. Elle se nomme Ben Simmons, et on se demande encore sur quel genre de banane invisible il a bien pu glisser.

#7 : OG Anunoby a beau être tanké comme un taureau, il ressemble quand même à un gamin de six ans quand Zion Williamson décide de s’occuper de son petit cas.

#6 : le combo maillot City Edition / Lonnie Walker IC+V qui déploie ses ailes nous a causé une proéminence au niveau de caleçon, sachez-le. Magnifique haie d’honneur de Dillon Brooks, au passage.

#5 : vous avez déjà vu un Top 10 sans Aaron Gordon ? Nous non plus.

#4 : pour ceux qui auraient repéré que Trae Young en a collé quasiment quarante aux Bulls, sachez également qu’il a passé son match à envoyer des alley-oops à John Collins. Gourmand, mais partageur.

#3 : Ja Morant a tellement la dalle cette année qu’il a même tenté de claquer un combo passe/rebonds/panier dans la même action. Merci aux Jean-Michel Stats de nous éclairer sur ce phénomène, parce que ça peut très vite envoyer du triple-double en DM2 tout ça.

#2 : à peine quarante minutes passées sur les parquets que Jayson Tatum a déjà fait taire tout le monde. Enorme trois avec une main de double MVP et DPOY dans la tronche, et un game winner avec la planche sur lequel les plus grands mathématiciens se penchent actuellement. Guettez l’endroit de la planche où rebondit le ballon, nous on n’a pas compris.

#1 : Kings forever ? KANGZ forever. Premier matche de la saison pour Sacramento et déjà un souvenir immense, avec ce game winner de Buddy Hield consécutif à une action qu’il aurait été impossible à imaginer. Une fin de match qui résume à elle seule les dix dernières saisons de Sacto dans la Ligue, sans le côté victoire bien sûr.

Allez, on a fait le tour, et pour les images c’est juste en dessous y’a plus qu’à cliquer. Nous ? On commence à avoir fait le tour alors on va tranquillement s’étirer un bon coup avant la suite. A très vite ? A très vite, et joyeux Noël.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top