Spurs

Le calendrier 2020-21 des San Antonio Spurs – première partie : dates importantes, matchs immanquables, c’est par ici !

Dejounte Murray

L’analyse complète du calendrier des Spurs, c’est par ici !

Source image : YouTube

Il est prêt, il est officiel : le calendrier de la saison 2020-21 est enfin tombé ! Le programme de la première partie de saison seulement, jusqu’à la coupure d’un All-Star Week-end dont on ne sait pas encore vraiment à quoi il ressemblera. Sans plus attendre ? Focus sur le calendrier… des Spurs !

Nouvelle saison de transition pour les Spurs, après avoir vécu l’été dernier des Playoffs à la télé pour la première fois depuis quasiment un quart de siècle. Un exercice 2020-21 qui débutera en fanfare car SA jouera quatre fois des équipes de Los Angeles d’ici le 8 janvier, dont trois fois les Lakers. On en saura d’ailleurs très vite plus sur le niveau de la franchise texane à l’Ouest car les Spurs joueront quinze de leurs seize premiers matchs face à des franchises de leur conférence (23 des 26 premiers matchs même), avant d’entamer entre autres joyeusetés leur habituel rodéo-trip du mois de février. Quinze jours en dehors de la ville pour y affronter cette année… des équipes très abordables, et une quinzaine qui pourrait d’ailleurs s’avérér, comme souvent, être l’un des gros indicateurs de la force – ou non – du groupe de Gregg Popovich.

# Plus long road-trip : 7 matchs (rodéo trip du 13 au 25 février, à Atlanta, Charlotte, Detroit, Cleveland, New York, Indianapolis et Oklahoma City, on a connu pire comme programme).

# Plus longue session maison : 5 matchs (du 28 janvier au 4 février, face à Boston, Denver, Memphis x2 et Minnesota).

# Matchs en antenne nationale : 5, on est bien loin de la belle époque.

# Nombre de back-to-backs : 7 (dont deux back-to-back teams face aux Wolves et aux Warriors).

# Nombre de rencontres tôt en France : 3, et vivement le 18 janvier pour que Gilles Boulleau annonce « les Spurs de Tony Parker » en prime time.

# Trois affiches à retenir : on commence tranquillement avec un déplacement au Staples Center le 6 janvier, avec des Spurs qui se feront un malin plaisir à emmerder Kawhi Leonard, jusqu’à la port comme dirait l’autre, car il y a des blessures qui ne cicatrisent pas. On gardera également un œil sur la bataille du Texas, que les Spurs pourraient perdre à nouveau cette année, avec la double-réception des Rockets les 15 et 16 janvier et celle des Mavericks une semaine plus tard. A noter que si les Raptors se pointeront à l’AT&T Center dès le 27 décembre en évitant de croiser DeMar DeRozan dans les coursives, arguons sans crainte que les Spurs tenteront le 18 janvier d’oublier LaMarcus Aldridge à Portland, car il parait que sur un malentendu ça peut marcher.

calendrier Spurs 5 décembre 2020

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top