Suns

Officiel : Dario Saric prolonge aux Suns pour 3 ans et 27 millions, encore un bon point dans l’intersaison de Phoenix !

On valide !

Source image : YouTube

Avec leur joli recrutement, les Suns semblent faire partie des gagnants de l’intersaison. Et ils ne s’arrêtent pas en si bon chemin puisqu’ils viennent de prolonger l’ailier fort de 26 ans Dario Saric, qui était agent libre restrictif. Il commence vraiment à avoir de la gueule cet effectif. 

Décidément, Phoenix enchaîne les bons coups sur cette intersaison. Cette dernière avait commencé en fanfare avec le transfert de Chris Paul aux Suns, avant que le solide vétéran Jae Crowder ne décide à son tour de rejoindre l’Arizona. Une arrivée qui pouvait remettre en question l’avenir de l’agent libre Dario Saric à Phoenix mais finalement, il n’en est rien. Car le Croate a donc choisi de rester chez les Cactus, lui qui doit probablement en avoir marre des déménagements (depuis 2018, il est passé de Philadelphie à Minnesota avant d’arriver à Phoenix). D’après Adrian Wojnarowski d’ESPN, on part sur un deal de 27 millions de dollars sur trois saisons, une belle affaire pour Phoenix qui conserve ainsi un élément qui compte dans son collectif. Tournant à 10,7 points (47,6% au tir, 35,7% du parking, 84,4% aux lancers), 6,2 rebonds, 1,9 passe et 0,6 interception en 24,7 minutes l’an passé avec les Suns, l’ami Dario ne fait jamais vraiment la une mais apporte son intelligence et sa polyvalence à Phoenix. Autrement dit, un role player de qualité, capable de scorer, de shooter, de bien bouger sans ballon, et de faire les bons choix en attaque. Clairement, un départ de Saric aurait été décevant pour une franchise ambitieuse comme Phoenix.

Avec le retour de Saric et le recrutement de qualité de l’intersaison, les Suns ont fait le boulot pour monter une équipe capable de véritablement se battre pour une place en Playoffs dans cette Conférence Ouest toujours plus relevée. On le sait, c’est l’objectif, et la prolongation de Dario devrait les aider pour l’atteindre. Quel rôle jouera-t-il lors de la saison à venir ? L’an passé, le Croate avait débuté 51 rencontres sur 66, mais en terminant la campagne dans un costume de sixième homme au sein de la bulle d’Orlando. Phoenix évoluait effectivement avec les jeunots Mikal Bridges et Cameron Johnson dans le cinq aux côtés du backcourt Ricky Rubio – Devin Booker et du pivot Deandre Ayton, Saric apportant ainsi ses 25 minutes en sortie de banc. Un rôle dans lequel il a particulièrement brillé puisqu’il a sorti des vraies stats de sixième homme (14,8 points, 7,6 rebonds, 57,4% au tir, 52,4% de loin, 87,9% aux lancers francs). Si les Suns ont terminé la bubulle sans la moindre défaite au compteur en huit matchs, c’est aussi grâce à Dario. Alors on le voit bien sortir du banc à nouveau derrière Bridges et Jae Crowder/Cameron Johnson.

Bonne nouvelle pour les Suns, qui deviennent de plus en plus sérieux au sein d’une Conférence Ouest où ça se battra très très dur en 2020-21. Est-ce que Phoenix va retrouver les Playoffs après une décennie d’absence ? C’est encore trop tôt pour le dire, mais les Cactus se donnent les moyens de réussir. 

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top