Cavaliers

JaVale McGee emmène ses grimaces et sa queue de rat à Cleveland : triple-champion NBA, pas sûr qu’il ne le soit une quatrième fois

JaVale McGee

« Ah cool, Cleveland c’est là où y’a LeBron James non ? »

Source image : YouTube

Si Marc Gasol est évidemment le domino le plus important des moves de la soirée d’hier, le départ des Lakers de JaVale McGee marque aussi la fin d’une ère. Direction Cleveland pour le GOAT du Shaqtin’ A Fool, et RIP nos barres de rire en mondovision car sa bille de clown n’est pas prête de repasser en antenne nationale.

Il fallait lui rendre hommage, quand même, car si JaVale McGee n’est pas le principal héros du titre de champion 2020 des Lakers… il l’est et le restera à jamais pour les fans de bloopers ou fails en tout genres. Jordan Bell, Alfonzo McKinnie et Marc Gasol débarquent à L.A. ? Fichtre, ce qui nous intéresse le plus, nous, c’est encore de savoir où jouera la saison prochaine le pitre préféré de ton pitre préféré, l’homme qui se trompe de panier, le clown qui attend trois quarts-temps avant de comprendre dans quelle salle il est. Et c’est donc à Cleveland que le bon JaVale continuera sa carrière, lui qui connaitre dans l’Ohio sa septième franchise en carrière, après avoir rendu fou d’amour les Wizards, les Nuggets, les Sixers (pas longtemps), les Mavs, les Warriors et les Lakers, glanant avec les deux formations californiennes du lot la bagatelle de trois bagues de champion.

Après le départ du maire de Cleveland Tristan Thompson, les Cavs retrouvent donc en JaVale McGee une nouvelle mascotte, probablement amenée à jouer les doublures de l’aspirateur Andre Drummond, ou du moins à récupérer les quelques minutes que lui laisseront également Larry Nance Jr. ou même Kevin Love, Keke d’Amour étant amené parfois à jouer poste 5 selon les circonstances. Abonnés de la Rocket Mordgage Fieldhouse soyez prêts, c’est un showman comme vous n’en avez jamais vu qui débarque, et un homme respectable car propriétaire à lui seul de trois fois plus de bagues que l’ensemble de l’effectif qu’il rejoint. On parle tout de même d’un homme titulaire depuis deux ans avec les Lakers, et même si son statut fut remis en cause lors des derniers Playoffs c’est un homme plein d’expérience et très adaptable qui rejoint la troupe de J.B. Bickerstaff, qui saura dans le même temps faire rire les enfants et ambiancer les temps-morts.

LeBron James, James Harden et Luka Doncic c’est très bien, mais TrashTalk ne serait probablement jamais sorti des cartons si ces messieurs Lance Stephenson, J.R. Smith et donc JaVale McGee n’avaient pas existé. Alors on s’agenouille tous en ce lundi matin brumeux, on récite une prière, et on se donne rendez-vous très vite pour le  se mater les matchs des Cavs à la reprise, même si ce sera chiant.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top